Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le long-courrier réussit à Air Austral

La compagnie, qui a lancé un vol quotidien Paris-Réunion en juin 2003, a su profiter de la disparition d’Air Lib.

Tout va pour le mieux pour Air Austral. Un an après avoir lancé un vol long-courrier quotidien Paris-Réunion, tous ses indicateurs financiers sont au vert. Le transporteur réunionnais, détenu à 30,56 % par Air France Finances, a réalisé un chiffre d’affaires de 127 ME pour son exercice 2003-2004, pour un bénéfice de 1,2 ME. Il prévoit une croissance de 18 % de son activité pour l’exercice en cours.

Un troisième appareil dans la flotte prévu pour 2005

Sur la ligne Paris-Réunion, Air Austral a transporté l’année dernière près de 154 000 passagers, dont 18 500 apportés par le partage de codes avec Air France. La compagnie détient ainsi une part de marché de 20 %, derrière Air France (44 %) et Corsair (23 à 40 % sur les pics de haute saison). Capitalisant sur ces résultats, Air Austral (qui réalise 85 % de ses ventes via les agences), prévoit d’intégrer dans sa flotte un troisième B777 le 28 juin 2005. Il lui permettra d’augmenter les fréquences entre Paris et la Réunion (pour atteindre 8 à 11 vols hebdomadaires). La compagnie entend aussi ouvrir une desserte hebdomadaire au départ de Marseille, qui pourrait être exploitée en partage de codes avec Air France. Ce développement devrait nous permettre d’accroître notre part de marché entre la métropole et la Réunion, à 27 %, estime Gérard Ethève, président du directoire d’Air Austral.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique