Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Las Vegas peaufine son image

La capitale mondiale du jeu, qui fêtera ses 100 ans l’année prochaine, veut mettre en avant d’autres atouts pour devenir une destination de séjour à part entière.

Sur le Strip, l’artère centrale d’où l’on repart riche ou ruiné, l’hôtel Mirage est celui qui colle le mieux à l’ambiance de la ville. Welcome Las Vegas ! Selon le Département américain du Commerce, 35 millions de visiteurs ont séjourné dans la capitale mondiale du jeu en 2002, dont une large majorité d’Américains. En l’absence d’étude précise, les autorités avancent le nombre de 61 000 Français. Un chiffre qui pourrait être multiplié par deux voire trois selon certains TO spécialistes, nombre de nos compatriotes ne séjournant qu’une ou deux nuits dans la ville. La France représenterait ainsi le quatrième marché après la Grande-Bretagne, le Japon et l’Allemagne.

Etape incontournable des circuits dans l’Ouest américain, Las Vegas dispose de 323 hôtels et motels équivalant à 130 000 chambres, un chiffre énorme mais qui serait insuffisant au vu du taux de remplissage record qu’elle affiche, 98 % en moyenne. D’où les difficultés des TO européens pour disposer d’allotements. Pour répondre à la demande croissante, 6 500 chambres sont ou vont sortir de terre d’ici 2005, année du centenaire de la ville. L’hôtel Venitian 4b a inauguré 1 034 chambres en août dernier, le Bellagio a rénové 1 500 chambres sur ses 3 005 et finalise une seconde tour de 924 chambres, qui ouvrira fin 2004.

Jeux mais également culture et art de vivre

Le mythique Caesar’s Palace (qui héberge le spectacle de Céline Dion) prévoit 949 nouvelles chambres pour 2005. Au Man-dalay, l’annexe Thehotel (pour une clientèle affaires) a ouvert 1 120 chambres-suites. Enfin, le Wynn Las Vegas accueillera ses premiers clients en avril 2005, la plus importante ouverture depuis l’Aladdin en 2000. Situé le Strip, il proposera 2 359 chambres et 339 suites, 18 restaurants et un golf 18 trous. Un concessionnaire Ferrari sera même installé dans sa galerie marchande !

Si le jeu demeure l’élément moteur du tourisme de la ville, Las Vegas développe aussi d’autres facettes. Après avoir exploité le créneau familial, avec de nombreuses attractions pour occuper les enfants, elle fait aussi le pari de l’art de vivre, avec une montée en gamme de son offre. Ses restaurants accueillent désormais de grands chefs étoilés (Alain Ducasse ouvre prochainement à Thehotel) et les meilleurs sommeliers du monde. La ville programme par ailleurs des expositions de qualité, à la Fine Art Gallery du Bellagio (Monet jusqu’au 13 septembre), au Guggenheim Hermitage Museum du Venitian et à la fondation Wynn.

La porte d’entrée de l’Ouest

Le shopping abonde et les shows, du Cirque du soleil à Céline Dion, contribuent par ailleurs à sa renommée et aident les TO à mieux la vendre. Jetset a écoulé 2 000 forfaits incluant le spectacle de la chanteuse de mars à décembre 2003. Las Vegas évolue, confirme Jean-Marie Douau, directeur de la production du TO, dont le catalogue s’étoffe cet été de nouveaux programmes et types d’hébergements dans la ville.

Aux portes du Grand Canyon, Las Vegas veut ainsi s’imposer comme la porte d’entrée pour découvrir les parcs de l’Ouest, avant San Francisco ou Los Angeles. Autant de nouveautés qui, avec l’ouverture d’un site francophone (lasvegasfreedom.fr) devraient contribuer à séduire encore plus. La ville espère une augmentation du nombre de Français de 7 à 9 % cette année, et ce malgré l’absence de vols directs.