Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La région de Nizwa

L’autre capitale du sultanat

Jusqu’en 1970, le pays s’appelait Mascate et Oman, distinguant ainsi la Batinah tournée vers l’extérieur de la Dhahirah intérieure, isolée des conquêtes et des échanges côtiers et considérée comme le véritable Oman. Au croisement des routes commerciales entre Arabie du Nord et du Sud, Nizwa en est la capitale. La ville s’étale dans une immense oasis arrosée par un très long falaj, cet astucieux système d’irrigation qui apporte la vie dans les contrées les plus désolées du sultanat. Le château fort, récemment rénové avec beaucoup de soin, impressionne avec ses tours de défense et ses murailles crénelées. L’intérieur a été aménagé en musée illustrant la vie des walis et des imams qui vivaient là : entrepôts pour le fourrage et la nourriture, puits creusés dans le roc, salons de réception meublés de coffres et de coussins, chambres spartiates… Comme à Mascate, le souk a été réaménagé mais le vendredi matin, jour de grand marché, il y règne une animation qui fait oublier le décor trop moderne ! Au-delà de la ville, c’est la région qui séduit infiniment et il faut séjourner un minimum de deux nuits à Nizwa pour découvrir Bahla, le fort de Jabrin aux plafonds peints, ainsi que les merveilleux villages oasis du Djebel Akhdar – ou montagne verte – et du Djebel Shams – ou montagne du soleil.

À voir, à faire

Les balcons du sultanat, une exceptionnelle randonnée du vertige de 8 jours chez Allibert, qui mêle escalade, via ferrata, canyoning…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique