Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Île-de-France aura son centre de ressource sur le tourisme durable en 2012

Méthodologies, bonne pratiques, actualités, formations… le CRT Île-de-France accompagnera les professionnels du tourisme en matière de développement durable.

Dans les cartons du CRT (Comité régional du tourisme) d’Île-de-France, se trouve un centre de ressources sur le tourisme durable destiné aux professionnels. Prévu pour 2012, il sera notamment constitué d’une plateforme web interactive et répondra à des besoins clairement identifiés, grâce à une enquête auprès des professionnels. Face à une information sur le tourisme durable dispersée et parfois difficile à trouver, le centre de ressource devra donc recenser les différentes sources existantes. Un travail de fourmi qui nécessitera de constituer une base de données qui pourrait lister les différentes normes et labels, les textes de loi sur le développement durable, les guides et méthodologies, les retours d’expériences, la liste des subventions…

RÉFÉRENCER LES ENTREPRISES INNOVANTES

« L’information peut-être difficile à trouver. Il y a par exemple des hôteliers qui nous appellent car ils ne savent pas par quel prestataire passer pour imprimer des cartes sur papier recyclé » explique Philippe François, fondateur de la Société de conseil et de formation François-Tourisme-Consultants. Le centre de ressources devrait ainsi établir des listes de prestataires encore peu connus, ou peu nombreux, comme les cabinets de conseil ou les architectes et entreprises de construction spécialisés en tourisme et en développement durable. Il est également prévu de rendre visible les bonnes pratiques en matière de tourisme responsable, explique-t-on au CRT. Un partage qui permettra de mettre en avant les entreprises qui innovent en matière de développement durable.

Comme le précise le CRT, cet outil constituera une aide à l’élaboration d’une offre touristique « durable ». Moins de 2 % des hébergements en France disposent d’un label garantissant un tourisme durable. Franck Laval, fondateur du Solar Hôtel, un établissement écologique et économique récompensé par un Trophée du tourisme responsable en 2010, a montré qu’il était possible d’aller très loin en matière de développement durable en étant indépendant. Mais la majorité des hôteliers ont « la tête dans le guidon » et les contraintes administratives, réglementaires et financières, sont de réels freins. L’information, est donc un premier pas. Le levier de la formation sera aussi à étudier. Philippe François, également président de l’Association mondiale pour la formation hôtelière et touristique, milite pour une réelle intégration du développement durable dans les cursus hôteliers.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique