';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Etat pourrait garder 60-70% du capital d’ADP

L’Etat français pourrait conserver entre 60 et 70% du capital d’Aéroports de Paris (ADP) à l’issue de l’introduction en Bourse du groupe aéroportuaire, dont la valorisation boursière pourrait se situer enter 3 et 3,5 milliards d’euros, selon le quotidien

L’option de conserver de 60 à 70% dans le capital d’ADP semble pour le moment préférée par Bercy à celle d’une vente massive d’actions dans la limite de 49% fixée par la loi, selon le quotidien les Echos daté d’hier.
Le gouvernement pourrait ainsi procéder à de nouvelles cessions de titres dans les prochaines années, selon le cours boursier, et rassurerait les syndicats, qui sont opposés pour la plupart à l’introduction en Bourse du groupe.
L’ouverture du capital d’ADP devrait être réalisée par une cession de titres de l’Etat et une augmentation de capital qui devrait se situer entre 500 et 600 millions d’euros, avait indiqué ADP le 24 avril lors du dépôt auprès de l’Autorité des marchés financiers de son document de base, première étape concrète du processus d’introduction en Bourse.
Cette opération, y compris l’augmentation de capital, devrait rapporter entre 1 et 1,5 milliard d’euros, soit entre 500 et 750 millions pour l’Etat, avait alors indiqué une source proche du dossier.
ADP, dont l’Etat détient 100%, a été transformé en juillet dernier en société anonyme, dans la perspective de son ouverture de capital.
 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire