Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

IATA : la chute du trafic passagers s’intensifie en mai

La baisse s’élève à 9,3% sur un an affecté pour la première fois par le virus de la grippe porcine A(H1N1), a indiqué jeudi l’Association internationale du transport aérien (IATA).

 
Le trafic était de nouveau en baisse au mois de mai avec un recul de 9,3% sur un an. Le mois a été le premier mois entier à ressentir l’impact de la grippe A(H1N1) sur les voyages, relève l’IATA dans un communiqué soulignant que les transporteurs d’Amérique latine et en particulier mexicains avaient été les plus touchés. Selon l’IATA, l’impact global du nouveau virus, qui a fait plus de 55.000 malades dans le monde dont 238 morts, se chiffre à -1%. Pour rappel, en février et mars, le trafic passager avait reculé de plus de 10%, se reprenant en avril avec une baisse limitée à 3,1% grâce aux vacances de Pâques. Le taux de remplissage passager a également marqué le pas à 71,20%, contre 74,5% il y a un an. Nous avons peut-être touché le fond et le chemin de la reprise sera long, a expliqué le directeur général de l’IATA, Giovanni Bisignani. Il a une nouvelle fois estimé que les réductions de capacité des avionneurs n’étaient toujours pas adaptées à la demande. Cette crise est la pire que nous ayons rencontré, a-t-il insisté, rappelant que la baisse des revenus du trafic passager international avait atteint 20% au premier trimestre et qu’elle était estimée à -30% en mai.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique