Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British Airways : pas de travail bénévole en France

L’annonce faîte par la compagnie de travailler de manière volontaire sans rémunération ne concerne pas les équipes françaises.

 

Depuis le mois dernier, British Airways, pour faire face à ses difficultés (perte nette record de 425 millions d’euros sur l’année 2008 qui a déjà entraîné la suppression de 2 500 emplois) favorise les congés sans solde et le travail à temps partiel. La semaine dernière, la compagnie est allée plus loin en demandant aux salariés, sur une base volontaire, de travailler sans rémunération entre une et quatre semaines par an. Patrick Malval, directeur commercial France de BA, confirme cette demande tout en précisant qu’elle ne concerne pas les équipes françaises. « En France, nous avons pris la décision de ne pas proposer l’option de travail gratuit », qu’il ne juge pour autant « pas malsaine ». La situation pourrait encore se dégrader si elle ne se débloquait pas d’ici 18 mois. « A court terme, il n’y a pas de danger car la compagnie dispose d’un cash de 1,4 milliard de livres. Mais si l’activité ne reprend pas, nous aurons de gros problèmes », confie Patrick Malval. Pour la première fois, British Airways ne s’est pas aventurée à annoncer de prévision chiffrée pour l’année.