Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Guerre en Ukraine : la Moldavie ferme son espace aérien

Le pays, enclavé entre l’Ukraine et la Roumanie, a annoncé la fermeture de son espace aérien. La Biélorussie fait de même.

Les premières conséquences de l’invasion russe de l’Ukraine se font ressentir dans l’est de l’Europe : la Moldavie vient d’annoncer la fermeture de son espace aérien en raison de l’offensive menée par les troupes de Vladimir Poutine.

Une annonce faite par le vice-premier ministre moldave Andrei Spinu. « L’espace aérien sera fermé à partir de 12h (10H00 GMT). Les vols seront détournés vers d’autres aéroports », a précisé Andrei Spinu sur Telegram, justifiant cette décision par « la situation dans la région ». En Biélorussie, le ministère de la défense a également annoncé la fermeture de son espace aérien « au-dessus de la frontière ukrainienne » pour garantir « la sécurité de l’utilisation de l’espace aérien » du pays.

De nombreux vols annulés dans le sud de la Russie

Quelques heures plus tôt, et alors que l’offensive russe redoutée se profilait, c’est l’Ukraine qui annonçait la fermeture de son espace aérien pour l’aviation civile, invoquant « un haut risque pour la sécurité » dans un communiqué. Plusieurs avions qui étaient en route, notamment vers la capitale Kiev, où des explosions ont été entendues, ont été déviés vers des pays voisins, fait de son côté savoir le site belge La Libre.

Les vols ont également été annulés jeudi depuis les aéroports des grandes villes du Sud de la Russie, à proximité de l’Ukraine, ont rapporté les agences de presse russes. Selon Rosaviatsia, les vols sont annulés à Rostov-sur-le-Don, Krasnodar, Sotchi, Anapa, Gelendjik, Elista, Stavropol, Bolgorod, Briansk, Orel, Koursk et Voronej, toutes situées à proximité de l’Ukraine ou au bord de la mer Noire. L’annulation concerne aussi Simféropol, la capitale de la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée en 2014 par la Russie.

Air France avait déjà annoncé la suspension de ses vols vers l’Ukraine, jusqu’à nouvel ordre.

Pour tout savoir sur les premiers impacts de la guerre en Ukraine, cliquez ici.  

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique