Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Eurostar et Deutsche Bahn prêts à se disputer le « Channel »

Eurostar a annoncé l’achat de dix trains Siemens, à quelques jours de l’arrivée à Londres d’un premier exemplaire. Aux couleurs de Deutsche Bahn.

Eurostar se prépare à affronter la concurrence des chemins de fer allemands. Eurostar International Ltd a annoncé la semaine dernière à Londres avoir commandé dix nouveaux trains. Elle va consacrer 800 ME à l’achat de ces rames et à la rénovation des 28 autres de son parc. Le transporteur a fait le choix du Velaro e320, le premier train à grande vitesse 100 % Siemens, capable de rouler à 320 km/h et de transporter 460 passagers par rame (soit un gain de 20 % par rapport aux rames actuelles). Les futurs Eurostar, composés de deux rames, pourraient alors transporter plus de 900 passagers (contre 750 actuellement, transportés à 300 km/h) d’ici 2014. Avec ce matériel, Eurostar se verrait bien d’ici à deux-trois ans, aller jusqu’à Genève, Amsterdam, Cologne ou Francfort. Le choix du constructeur allemand par Eurostar, dont la SNCF détient 55 %, a provoqué « la stupéfaction » du ministre de l’Écologie, Jean-Louis Borloo, et du secrétaire d’État aux Transports, Dominique Bussereau, estimant que les trains Siemens ne sont pas conformes aux règles de sécurité dans le tunnel sous la Manche. L’entreprise ferroviaire a aussitôt répliqué que la partie française avait donné son accord, il y a six mois, aux spécifications techniques de l’appel d’offres. Avec ce matériel, Eurostar entend coller aux roues de son futur concurrent, la Deutsche Bahn, qui veut déployer ses propres ICE Velaro entre Francfort et Londres d’ici 2012-2013. Le 19 octobre, un train à grande vitesse de la DB s’arrêtera d’ailleurs dans la gare londonienne de Saint-Pancras, en présence des ministres des Transports de Grande-Bretagne et d’Allemagne, pour faire un test dans le tunnel sous la Manche. L’Allemand sera le premier à emprunter une voie qui était à l’usage exclusif d’Eurostar et de la SNCF. La fin d’une époque…