Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

États-Unis : le Puy du Fou prêt à s’installer en Floride ?

Selon des sources locales, le Puy du Fou pourrait acquérir un terrain au nord de Daytona Beach, en Floride.

Le Puy du Fou s’apprête-t-il à faire le grand saut ? Selon le site spécialisé américain Screamscape, le groupe vendéen envisage de s’offrir un « grand terrain » encore vierge au nord de Daytona Beach, sur la côte est de la Floride. Un emplacement stratégique, à une centaine de kilomètres d’Orlando, la capitale mondiale des parcs à thème.

Le Puy du Fou, qui ne cache pas ses ambitions de développement à l’international, franchirait ainsi un cap symbolique, après les ouvertures de parcs en Espagne (2021) et en Chine (en développement). En effet, à Orlando, les plus grands opérateurs du secteur s’affrontent sur quelques dizaines de kilomètres. La concurrence y est féroce pour séduire une clientèle américaine très friande de parcs à thèmes. Nul doute que le Puy du Fou devrait mettre les moyens pour se faire une place aux cotés de Disney, d’Universal ou encore de Seaworld.

Un modèle sans équivalent à Orlando

Néanmoins, le parc vendéen a une véritable carte à jouer aux Etats-Unis. Son modèle basé sur les spectacles, unique au monde, n’a aucun équivalent à Orlando, où l’on trouve pourtant toutes sortes de parcs de loisirs plus ou moins qualitatifs. Le savoir-faire des équipes du Puy du Fou dans l’élaboration de spectacles grandioses titillant la fibre patriotique des spectateurs pourrait séduire certains Américains. A condition d’investir massivement pour proposer, comme le font les plus grands parcs de Floride, les expériences et les espaces les plus immersifs que l’on puisse trouver dans un parc de loisirs.

Toujours selon Screamscape, le Puy du Fou ne limiterait pas ses recherches foncières au seul Sunshine state. En effet, le groupe prospecterait aussi plus au nord, dans le Tennessee, à Pigeon Forge, près de Knoxville. Des échanges auraient notamment eu lieu avec des représentants de la nation Cherokee, déjà engagée dans un projet de complexe de loisirs dans la région.

Des « discussions » aux États-Unis… et ailleurs

Contacté par L’Echo touristique, le Puy du Fou a expliqué qu’il « n’y avait pas d’annonce particulière à faire à ce stade ». Le groupe vendéen confirme toutefois que des discussions sont menées aux Etats-Unis, comme avec « d’autres délégations ».

Avant l’éventuelle officialisation d’un projet américain, Puy du Fou aura du travail en Chine, avec l’ouverture d’un parc prévue à l’horizon 2025, et la concrétisation du projet baptisé Saga, à Shanghai. D’ici à 2030, le groupe ambitionne d’exploiter 5 parcs à travers le monde, en comptant son parc historique en Vendée.  

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique