Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Puy du Fou España ouvre ses portes ce samedi

Le deuxième parc du Puy du Fou, et le premier à l’étranger, ouvrira ses portes comme prévu le 27 mars, et ce malgré le contexte pandémique.

C’est dans les environs de Tolède, à une heure de route du centre-ville de Madrid, que Puy du Fou España a posé ses valises. Un choix naturel selon Nicolas De Villiers, le président du Puy du Fou, Tolède étant « la capitale historique » de l’Espagne, qui attire 3 millions de touristes par an. Installé sur 30 hectares, Puy du Fou España est organisé autour de 4 villages thématiques, chacun plongeant les visiteurs dans une époque différente de l’histoire ibère.

Quatre « grands spectacles » seront proposés dès l’ouverture du parc, prévue ce samedi. Du célèbre dramaturge Lope de Vega, en passant par le Cid, chevalier connu de tous les Espagnols, sans oublier le duel de fauconnerie entre un roi et un calife : Puy du Fou España fait appel aux figures les plus iconiques de l’histoire d’Espagne pour son ouverture. Le spectacle « Allende la mar oceana » (« au-delà des océans ») met par exemple en scène Christophe Colomb, de son entrevue avec la reine Isabelle de Castille, jusqu’au départ pour les Indes, à bord de sa caravelle.

600 000 visiteurs attendus

Avec ces quatre grands spectacles, Puy du Fou España ambitionne d’attirer 600 000 visiteurs (qui devront payer 27 euros pour le billet d’entrée), dès cette année 2021 et ce, malgré les restrictions sanitaires. « Demain, nous pourrons accueillir 30% des spectateurs pour chacun de nos spectacles. Les autorités espagnoles ont validé notre protocole sanitaire, et nous sommes actuellement en négociation pour pouvoir augmenter cette jauge à 50% », explique Erwan de la Villéon, le directeur général du parc. Pour pouvoir ouvrir ce printemps, Puy du Fou España a dû investir « près d’un million d’euros » dans le protocole sanitaire.

Le projet, qui a nécessité 183 millions d’euros d’investissements et deux ans de travaux, est la concrétisation de l’internationalisation du Puy du Fou, entamée il y a quelques années. En effet, après avoir joué des spectacles aux Pays-Bas (2013) et en Angleterre (2016), le groupe vendéen a officialisé son installation en Espagne avec le spectacle El Sueño de Toledo, produit depuis août 2019 sur le site de Puy du Fou España. Un spectacle qui a déjà attiré 120 000 spectateurs.

Pas d’hôtel en projet

Et d’autres développements sont déjà prévus. Trois nouveaux spectacles (2023, 2025, 2028) viendront enrichir l’offre de Puy du Fou España, qui bénéficiera de plus de 240 millions d’euros d’investissements d’ici à 2028. Investissements qui ne serviront pas à construire un hôtel. « L’offre hôtelière à Tolède est suffisante, et nous préférons travailler en accord avec les hôteliers locaux », justifie Erwann de la Villéon.

Par ailleurs, la pandémie n’a pas refroidi les ambitions du Puy du Fou à l’international, puisque l’objectif d’exploiter 4 Puy du Fou (dont le site vendéen et le site espagnol) d’ici à 2030 est maintenu. « Nous espérons toujours jouer notre premier spectacle nocturne en Chine avant 2025 », assure Nicolas De Villiers.

Pourtant, la crise sanitaire a eu un lourd impact sur l’activité du Puy du Fou en 2020, comme sur l’ensemble des sites de loisirs de France et d’ailleurs. Ainsi, le parc vendéen a enregistré un chiffre d’affaires de 73 millions d’euros en 2020, contre 125 millions d’euros l’année précédente. Le 17 avril est la date de réouverture prévue… « pour le moment, et compte tenu des discussions que nous avons avec les autorités », conclut Nicolas De Villiers.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique