Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Espagne : arrivée triomphale du Puy du Fou

Un spectacle réussi et un public conquis : le succès de la première du Puy du Fou en Espagne le conforte dans ses ambitions internationales.

L’attente était forte, vendredi soir, dans les environs de Tolède (Espagne). Tant du côté des équipes du Puy du Fou que pour les 4000 spectateurs de la première représentation d’El Sueño de Toledo, le premier spectacle joué de l’autre côté des Pyrénées par le parc. Pour la plupart espagnols, les spectateurs allaient enfin assister au « plus grand spectacle d’Espagne », tel qu’affiché dans les rues de la ville fortifiée, capitale historique de l’Espagne médiévale. L’Echo touristique était sur place.

Un décor sur-mesure a été construit pour El Sueño de Toledo.
© Florian De Paola

Le spectacle, qui dure une heure et quart, survole 1500 ans d’histoire espagnole. Avec son décor impressionnant de 3 900 m², ses tableaux de mapping, ses effets pyrotechniques, ses 200 comédiens, El Sueño de Toledo a marqué les esprits pour sa première, qui devrait appeler à d’autres succès ibériques.

Un tissu touristique déjà bien installé

Avant la représentation, le Puy du Fou il restait 25% des 60 000 places mises en vente pour les 15 représentations prévues en 2019, soit 15 000 places. « Depuis hier soir, il en reste beaucoup moins », sourit Nicolas De Villiers, le président du Puy du Fou, au lendemain de cette première réussie. La présence médiatique espagnole a fait parler du spectacle, qui s’intègre dans un tissu touristique déjà bien installé. « Tolède reçoit plus de 3 millions de touristes par an. Certains viennent de Madrid à la journée (la ville est située à 1h de la capitale espagnole, ndlr). Nous pouvons donc intégrer le spectacle dans les tours déjà organisés, si nous arrivons à convaincre les touristes de rester une nuit à Tolède », détaille Nicolas De Villiers.

Pour y parvenir, le Puy du Fou s’est mis d’accord avec les plus grands tour-opérateurs espagnols, qui proposent désormais El Sueño de Toledo dans leurs brochures. « Le marché est toujours très intermédié en Espagne. Nous avons besoin des agents de voyages pour y arriver », précise Nicolas De Villiers. Car c’est d’abord la clientèle espagnole qui doit aimer le spectacle, selon Erwann de la Villéon, le directeur général de Puy du Fou España. « Au-delà du succès commercial, il était important, pour nous, de toucher le cœur des Espagnols. Nous avons pris des mois et multiplié les rencontres pour écrire cette histoire ». El Sueño de Toledo ressemble donc à un test grandeur nature pour le Puy du Fou, qui prévoit plus que jamais l’ouverture d’un parc sur le modèle du Grand Parc à Tolède, en 2021. Avant de voir plus loin.

Erwann de la Villéon, le directeur général de Puy du Fou España.
© Puy du Fou España

Plusieurs Puy du Fou en Chine ?

En effet, et comme il l’assume désormais, le Puy du Fou ambitionne de s’exporter davantage. « Nous maintenons notre objectif d’avoir quatre Puy du Fou d’ici à 2030 », confie Nicolas De Villiers, qui visite sans cesse des pays plus ou moins lointains séduits par le concept. Choisie pour son potentiel touristique et son patrimoine historique, l’Espagne aurait tout aussi pu être devancée par l’Italie et l’Autriche, d’autres candidats très sérieux à l’ouverture d’un Puy du Fou. Mais c’est bien sûr vers la Chine que les regards des équipes du parc à thèmes vendéen se tournent.

El Sueño de Toledo rend hommage à la trépidante histoire espagnole.
© Puy du Fou España

« Nous espérons inaugurer notre premier grand spectacle en Chine en 2025 », calcule Nicolas De Villiers, sans préciser dans quelle région chinoise, « pour éviter toute spéculation ». Toute implantation sur le marché chinois demeure délicate, et le Puy du Fou n’en dit pas plus sur ses futurs partenaires asiatiques, présents lors de la première d’El Sueño de Toledo, si ce n’est qu’ils partagent les ambitions du Puy. « Nous pouvons même imaginer inaugurer plusieurs Puy du Fou en Chine… », glisse Nicolas De Villiers.

Pendant que les travaux du Grand Parc espagnol continuent (183 millions d’euros d’investissements), Puy du Fou España va monter en puissance, avec notamment 65 représentations d’El Sueño de Toledo, étalées entre la Semaine Sainte, pendant laquelle tous les Espagnols sont en vacances, et la fin octobre 2020.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique