Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dubaï toujours dans la course

La destination, qui a progressé en France de 18 % par an depuis dix ans, va inaugurer plusieurs complexes hôteliers : de quoi atténuer la pression actuelle sur les disponibilités et les prix.

Le Département du tourisme et du commerce de Dubaï (DTCM) organisait, le 23 mai dernier, un workshop à Paris, à l’hôtel Bristol. L’occasion de met-tre en avant réceptifs, transporteurs et hôtels, dont plusieurs projets phares seront prochainement inaugurés. Telle l’ouverture, le 24 septembre, d’Atlantis The Palm (1 539 chambres et 17 restaurants), réplique du complexe bahamien conçu par le groupe hôtelier local Jumeirah. Nous allons lancer cet établissement via une promotion avec Emirates, et un challenge de ventes pour les agences, confie Nathalie Bueno, directrice commerciale de Solea Vacances, l’un des TO leaders à Dubaï (avec 1 500 clients en 2007). Très ludique avec son parc aquatique, ce sera le premier hôtel famille ; une nouvelle clientèle pour l’Emirat, considère Pascal Maigniez, directeur France du DTCM. Ce complexe va permettre d’atténuer un peu la pression sur l’hôtellerie, qui affiche un taux d’occupation de 85 % et pratique de fait des tarifs aussi élevés que ses tours. Il est difficile d’obtenir de la disponibilité, en raison également des salons internationaux. D’autant que les Français réservent tardivement comparés aux Anglais ou Allemands, remarque Isabelle Delvaque, res-ponsable commerciale chez Aya (550 clients, en 2007). D’autres établissements sont, par ailleurs, attendus comme, ce mois-ci, le Westin 5* avec ses 300 chambres sur le front de mer, et fin 2008 le Tiara Palm Dubaï (309 chambres). Parmi les multiples projets à venir en 2009, le Queen Elizabeth 2 sera transformé en hôtel flottant devant Palm Jumeirah et l’Oasis Beach, rare 4*de l’Emirat, sera démoli pour laisser place à un resort balnéaire 5*. Dubaï vise ainsi les 141 000 chambres en 2015, contre 47 000 aujourd’hui, l’objectif étant de franchir les 10 millions de visiteurs en 2010 et les 15 millions en 2015 (contre 6,97 millions l’an dernier).

Troisième marché européen, la France a encore progressé de 15 % en 2007, avec 90 000 voyageurs d’affaires, 35 000 touristes de loisirs et 5 000 touristes d’affaires. Nous misons sur ce dernier marché qui devrait progresser de 20 % cette année, précise Pascal Maigniez. Les sociétés veulent présenter leurs produits dans cet eldorado qui se développe à la vitesse supersonique. Avec le revers de la médaille : Dubaï est un vaste chantier hérissé de centaines de grues destinées à faire surgir des projets démesurés, dont la plus haute tour du monde fin 2008. Les clients sont prévenus et nous avons choisi des hôtels ou des catégories de chambres éloignées des travaux, précise Nathalie Bueno, qui ajoute que beaucoup de clients viennent aussi pour découvrir ce côté spectaculaire. Isabelle Delvaque précisant : Nous proposons même des survols en hélicoptère.

Un Best of Dubaï pour l’été

Plusieurs TO se sont dernièrement aventurés dans l’Emirat, comme Royal Tours, Alliance du Monde, Transeurope et Empreinte. Le DTCM a, par ailleurs, mis en place un pacte de partenariat privilégié avec les TO autour d’actions communes (formation, publicité, promotion des ventes, événementiel…) et lancé un label qualité que Kuoni est le premier à arborer.

Pour soutenir les ventes cet été, il publie enfin une brochure Best of Dubaï, promotions (vols + séjours + transferts) valables du 1er juin au 20 septembre et concoctées par une quinzaine de voyagistes. Quelque 3 000 agences la recevront par mail sachant que des challenges de vente accompagnent chaque proposition. En attendant une solution d’e-learning prévue d’ici la fin de l’année.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique