Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

CroisiFrance écrase les prix au départ de Marseille

La compagnie développe une politique tarifaire agressive afin de séduire un maximum de clients.

Relancée en 2004, CroisiFrance se porte bien. La compagnie de croisières table sur 5 ME de chiffre d’affaires en 2005, avec 8 500 passagers français pour le Sapphire, 6 500 pour l’Aquamarine et 3 000 pour les navires basés à Athènes, via les reventes par des TO partenaires (Fram, Jet tours, Héliades…). Avec des bateaux amortis de longue date, CroisiFrance peut se permettre d’être très agressif sur les tarifs afin de faire la différence face à Costa et MSC. Nous proposons des prix bas très tôt pour assurer un bon niveau de remplissage des navires, explique Yannis Vassilakopoulos, DG France. Nous reprenons les principes qui ont fait les succès de voyagiste comme Pullmantur en Espagne, ou Thomson en Grande-Bretagne.

Gastronomie, francophonie…

Pour autant, CroisiFrance ne veut pas être considérée comme une compagnie low cost. Les prestations sont là, assure Yannis Vassilakopoulos, qui met en avant les départs de Marseille, la gastronomie, la francophonie et la convivialité à bord en raison de la petite taille du Sapphire (650 passagers) et du Coral (688), qui remplacera l’Aquamarine en 2006. Ce nouveau bateau (ex-Triton de ROC) assurera de Marseille l’itinéraire Odyssée mauresque vers l’Espagne et le Maroc, tandis que le Sapphire reprendra ses croisières vers les îles grecques. La compagnie se lancera par ailleurs dans le Nord l’été prochain avec un navire au départ de Londres.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique