Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : le Jacques-Cartier (Ponant) de retour à Marseille

Retenu dans le port sicilien de Syracuse par les autorités italiennes depuis une semaine, le navire a rejoint la France pour procéder au débarquement de ses passagers ce lundi.

Après une semaine de quarantaine forcé dans le port de Syracuse, le Jacques-Cartier, propriété de Ponant, a pu regagner la France ce lundi matin. Le débarquement des passagers va désormais commencer, « en étroite collaboration avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), les autorités sanitaires, préfectorales et portuaires », précise la compagnie.

L’ensemble des 165 passagers, personnel compris, devra passer une série de tests antigéniques avant de pouvoir rejoindre la terre ferme. « Conformément aux exigences de l’ARS, un rapatriement sécurisé ou une prise en charge par les autorités sanitaires est prévu » si un test devait se révéler positif, explique Ponant. Actuellement, le Jacques-Cartier compte 17 suspicions de cas positifs à la Covid-19, « dont 90% asymptomatiques et le reste avec symptômes légers ».

Deux cas positifs

Pour rappel, à l’occasion de tests pratiqués à bord du navire, deux cas positifs se sont révélés le dimanche 25 octobre au soir. Le navire se trouvait à Syracuse, en Italie, et devait rallier Athènes, en Grèce, après son départ de La Valette (Malte).

Conformément au protocole sanitaire de la compagnie et aux exigences des autorités italiennes, une campagne de tests a alors été déclenchée sur l’ensemble des passagers et des membres d’équipage, permettant d’identifier 17 suspicions de cas positifs. Les passagers concernés ont été mis à l’isolement dans leurs cabines et sous surveillance du médecin à bord.

Le Jaques-Cartier, sorti des chantiers navals de Vard, en Norvège juste avant l’été, réalisait sa dernière croisière avant d’entrer en hivernage. Le navire a effectué sa croisière inaugurale en juillet et à naviguer tout l’été le long des côtes bretonnes.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique