Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réouverture du Machu Picchu : oui, mais…

Après 8 mois de fermeture, le plus célèbre des sites touristique du Pérou est à nouveau ouvert aux touristes. C’est une bonne nouvelle, certes. Mais qui pourra s’y rendre ?

Comme la Covid-19 n’a épargné aucun pays du globe, les autorités péruviennes avaient décidé de clore la citadelle inca, Patrimoine de l’Humanité.

Depuis dimanche, le site est à nouveau ouvert aux visites, selon un protocole sanitaire strict : chaque jour, seuls 675 visiteurs seront autorisés à découvrir le site, soit seulement 30% du nombre quotidien de visiteurs avant la pandémie.

Pour le Pérou, et particulièrement Cusco, dont le site historique dépend, c’est une très bonne nouvelle, d’autant que la région qui vit à plus de 70% grâce au tourisme a été cruellement affectée par le confinement général de la région, lequel aura duré plus de 100 jours. Hôtels, restaurants, taxis, artisans, plus de la moitié ont fait faillite durant cette crise.

Cette réouverture est donc une bonne chose, du moins pour les touristes « proches » de la région.

Une (petite) exception française

En revanche, et malgré la bonne volonté des autorités du pays, les Européens devront attendre encore… un certain temps. Pour les Français en tout cas, c’est pour le moment totalement exclu.

Seule, une exception totalement française, une famille française a eu l’immense privilège d’être « invitée » à parcourir le Machu Picchu dès dimanche dernier. Il faut dire que cette famille, partie en vacances juste avant la pandémie, s’est retrouvée « confinée » au Pérou… depuis le mois de mars dernier.

Comme quoi, un gros malheur finit toujours par rapporter… un petit bonheur.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique