Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Château de Versailles : une aide d’urgence de 15 millions d’euros

Pour aider l’emblématique site à traverser la crise, une enveloppe exceptionnelle a été débloquée. Le Domaine de Chantilly va aussi bénéficier d’une aide.

De l’aveu de Catherine Pégard, la présidente de l’établissement public, 2020 a été « une année terrible » pour le château de Versailles. Les périodes de fermeture – 120 jours au total – et l’absence de la clientèle étrangère se sont cruellement fait sentir. Le  lieu touristique emblématique de la France, qui accueille habituellement 80% de visiteurs étrangers, a connu une baisse « drastique » du nombre de visiteurs, passant de 8,2 millions en 2019 à 2 millions en 2020, soit 70 millions de manque à gagner.

Afin d’aider le château à traverser la tempête, une aide d’urgence de 15 millions d’euros sur trois ans va être apportée par le département des Yvelines. Cette aide de 5 millions par an permettra le financement de plusieurs projets : la rénovation des organes de sécurité de l’opéra royal, la sécurisation des berges du grand canal, la réfection des toitures et des façades de l’aile Nord, l’aile du Midi ou du Grand Trianon. Des travaux d’aménagement vont concerner également l’accueil du public. 

« Si on veut que le château de Versailles continue de rayonner dans le monde, il ne faut pas arrêter les chantiers », a expliqué Catherine Pégard, précisant qu’avec « cette aide d’urgence, nous allons pouvoir continuer tous nos projets comme la replantation de dizaines d’arbres dans les jardins et le parc du domaine et l’entretien quotidien ». Pour Pierre Bédier, le président du département des Yvelines, qui finance également la restauration de la Grande écurie (2,8 millions d’euros) et des grilles de l’Orangerie (3 millions), « il est impératif de soutenir le château dévasté par la pandémie car sinon des retards seraient pris sur les rénovations ». En plus du soutien des mécènes, un plan de relance public de 87 millions d’euros sur deux ans a été apporté au château.

4,5 millions pour le Domaine de Chantilly

D’autres sites souffrent durement. Bercy a ainsi débloqué une aide exceptionnelle de 4,5 millions d’euros pour le Domaine de Chantilly. “La crise sanitaire a conduit à une baisse très significative des recettes du domaine (billetterie, privatisation du site, boutiques), explique le ministère de l’Economie dans un communiqué. Or, son statut public très particulier, lié au fait qu’il a été légué par le duc d’Aumale à l’Institut de France, ne le rend pas éligible aux mesures dont ont bénéficié les structures patrimoniales de droit privé. Il ne peut pas, en particulier, faire bénéficier ses 132 salariés du chômage partiel.”

“Dans le contexte de déploiement de France Relance, afin de préserver le domaine de Chantilly, facteur d’attractivité patrimonial et économique pour le territoire, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture ont décidé l’attribution d’une aide exceptionnelle de 4,5 M€ qui permettra au domaine d’avoir la trésorerie nécessaire pour passer la crise et préserver ses salariés. Le montant de cette aide pourra être révisé, d’ici la fin de l’année, en fonction de la date de réouverture effective du domaine”, précise Bercy.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique