Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

American Airlines et les GDS en guerre ouverte

C’est historique ! Sabre se rebelle contre son ancienne maison mère fondatrice. Amadeus pourrait lui emboîter le pas.

Sabre a dégradé l’affichage des informations concernant American Airlines (AA) aux États-Unis, où il équipe une grand nombre d’agences de voyages. Mais pendant quelques jours seulement… Le GDS ne peut plus malmener la distribution électronique de la compagnie. Ainsi en a décidé la justice américaine, d’après l’édition de lundi de Travel Weekly. Sabre, qui possède l’agence en ligne Travelocity/Lastminute, espère toutefois renégocier son accord de distribution avec AA, avant le terme prévu, en août. « Nous cherchons un nouvel accord qui fournisse des garanties à long terme à nos clients en matière de comparaison efficace. » Pour Chris Kroeger, son Senior Vice President, la stratégie d’AA et de son outil de connexion directe vise à imposer « un système coûteux et inutile »… qui fragilise le modèle économique des systèmes globaux de réservation. ASTA, le Snav américain, partage les inquiétudes de Sabre à l’égard de cette technologie qui risquerait de desservir les intérêts des voyageurs. Amadeus, GDS minoritaire aux États-Unis, a rejoint le camp de son concurrent. « Nous sommes activement en train de revoir nos accords de contenu avec les compagnies américaines », a déclaré le groupe madrilène dans la presse américaine. AA, elle, est furibonde : « Sabre a décidé d’une série d’actions punitives contre la compagnie et ses clients, malgré le fait qu’American ait rempli toutes les obligations et continue à travailler de bonne foi avec Sabre. » Un comportement qu’il qualifie d’anticonsommateur, anticoncurrentiel et dangereux pour ses agences clientes. Les relations entre les agences en ligne et American Airlines s’enveniment. Récemment, la compagnie a coupé l’accès de ses tarifs à Orbitz.com. Et Expedia a enlevé de son inventaire les tarifs de la compagnie, sur tous ses marchés.