Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Al-Maha

« Oryx du désert et tentes bédouinesVoilà bientôt une demi-heure que le ruban d’asphalte taille sa route au milieu des dunes de sable depuis que nous avons quitté la périphérie de Dubaï. Une monotonie interrompue par la présence de dromadaires un peu partout, qui semblent se moquer comme au premier jour des rayons brûlants du soleil qui s’abattent sur eux. Encerclés par des Hummer, des Porsche Cayenne et des berlines, nous mettons

Oryx du désert et tentes bédouines

Voilà bientôt une demi-heure que le ruban d’asphalte taille sa route au milieu des dunes de sable depuis que nous avons quitté la périphérie de Dubaï. Une monotonie interrompue par la présence de dromadaires un peu partout, qui semblent se moquer comme au premier jour des rayons brûlants du soleil qui s’abattent sur eux. Encerclés par des Hummer, des Porsche Cayenne et des berlines, nous mettons le cap vers une immense réserve naturelle de 225 km2. La flore et la faune indigène, dont l’oryx d’Arabie et la gazelle du désert, sont réintroduites depuis quelques années, m’explique Vicash, notre guide pour la journée. Les oryx, au bord de la piste, et la multiplication d’arbustes Sodomon Adams, signifiant la présence d’eau sous le sable, indiquent que nous ne sommes plus très loin de l’hôtel Al-Maha. Le spectacle de ce campement de tentes de luxe d’inspiration bédouine, jaillissant au milieu des dunes, constitue un moment unique. Sur place, on ne peut que se laisser gagner par le calme quasi religieux qui règne, seulement troublé par le doux ronronnement des voitures électriques qui sillonnent la propriété. Confortablement installés à la terrasse du restaurant, on ose à peine élever la voix entre deux tintements de verre, de peur de rompre l’harmonie ambiante.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique