Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

500 start-up du voyage à la loupe

Où ont été créées les jeunes pousses depuis 2005 ? Quels sont leurs financements ? Les réponses du cabinet d'études PhoCusWright.

La crise n'arrête pas l'innovation ! La création de start-up s'est poursuivie malgré la récession qui a frappé l'industrie du voyage en 2008. Plus de 500 jeunes pousses ont germé dans notre secteur depuis 2005, selon l'étude "Travel innovation : the state of startups 2005-2012" réalisée par PhoCusWright. Moyennant de nombreux tours de table.

De fait, cette pépinière de jeunes entreprises a levé une enveloppe globale de 2,6 milliards de dollars, soit 2 milliards d'euros, à l'échelle mondiale. Les capitaux ont afflué trois fois plus en 2011-2012 qu'au cours de la période 2009-2010, où le contexte économique restait compliqué.

L'Amérique du Nord est la terre natale de la moitié des jeunes pousses répertoriées comme des sommes levées. Cependant, l'Asie-Pacifique est en pleine expansion : avec un bond de 741% en 2011-2012, versus 2009-2010, c'est la zone géographique qui enregistre le record de croissance en termes d'investissements. L'Europe concentre pour sa part 155 start-up, et 443 millions de dollars d'investissements.

Hébergements alternatifs et locatifs

Les sites d'hébergements alternatifs et de locations saisonnières représentent les segments les plus porteurs, ou plutôt ceux qui mobilisent le plus les fonds d'investissement et autres business angels. Le californien Airbnb.com a levé 117 millions de dollars en 2011. L'allemand Wimdu, un concurrent d'Abritel, 90 millions de dollars en juin 2011. Et le suisse HouseTrip, 40 millions de dollars en octobre 2012.

Les sites qui mêlent voyages et social sont importants en nombre, mais mobilisent d'assez modestes tickets d'entrée en général.

L'étude a le mérite de montrer le dynamisme de la nouvelle économie, et son pouvoir de séduction auprès des sphères financières. Mais elle n'est toutefois pas exhaustive. Les français Bedycasa, CapitaineTrain, Evaneos et Planetveo sont ainsi absents de son inventaire mondial. PhoCusWright a toutefois réalisé un travail intéressant d'agrégation et d'analyse. Ses graphiques tendent à montrer deux tendances :

– Une reprise des investissements, qui sont passés de 423 millions de dollars en 2009-2010 à 1,38 milliard de dollars en 2011-2012.

– Une croissance des créations d'entreprises jusqu'en 2011, avec le spectre de l'explosion d'une nouvelle bulle Internet, puis un coup de frein en 2012 :

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique