Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

5 Mahdia et Sousse

Places fortes médiévales

Mahdia est une presqu’île, au sud de Monastir, enserrée comme une perle dans la Méditerranée. Cette petite ville, tassée au milieu de plages de sable très fin, a gardé un charme hors du temps. Au Xe siècle, le calife el Mahdi, de la dynastie chiite des Fatimides, fit de cet ancien comptoir (phénicien puis romain) sa capitale. C’est le même qui fonda, quelques années plus tard, Le Caire. Cette place forte connut d’innombrables sièges et batailles. Le corsaire Dragut ou l’empereur Charles Quint, par exemple, s’y installèrent quelques années. Il en reste un port sardinier, un fort médiéval, des remparts et une porte d’entrée de la ville tellement épaisse (44 mètres) qu’elle ressemble à un tunnel. Derrière, ses ruelles étroites dégagent une ambiance familiale bon enfant, spécialement autour des terrasses de café ombragées de la place du Caire. Un peu plus au Nord, Sousse est une autre cité fortifiée au IXe siècle par la dynastie Aghlabites. Deux beaux bâtiments témoignent de cette époque : un ribat (monastère et fort), qui gardait l’entrée du port, et une mosquée à tours d’angle rondes. À la différence de ceux de Mahdia, ces monuments sont enfouis dans la troisième agglomération tunisienne, dense, trépidante, encombrée.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique