Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 Mexico

La géante négligée

Vue d’avion et de nuit, c’est un tissage d’avenues, blanches ou rouges selon le sens de circulation des voitures… Les loupiotes trahissent les taudis, les réverbères, des cottages à la californienne. Dommage que Mexico ne soit pas Francfort : elle ferait une bonne destination de week-end. Oh, pas un week-end de tout repos : rejailli de la plongée dans le Museo nacional de antropología, vous feriez le grand écart en vous immergeant dans les rues autour du Zócalo, où l’on entend presque traîner la rapière du conquistador, passant de la cathédrale de guingois au temple aztèque bardé de crânes, ou au Palacio Nacional où court la longue peinture murale de Diego Ribera. Un pas de géant dans l’air raréfié, et vous butez sur les marchés pétaradant de friture et de Volkswagen. Une volte-face, et c’est le monde bariolé de Frida Kahlo et du vieux Trotsky, dans la banlieue bobo de Coyoacán. La nuit tombée, vous hésiteriez entre une tortilla dégoulinante et une parillada argentine au quartier de Polanco, avant de siroter un cocktail dans un club de rock. Sur l’horizon s’estomperait ce vieux volcan au nom obscène, le Popocatépetl. Car vous n’avez jamais fini avec Mexico, les volcans voisins, les pyramides bien campées de Teotihuacán et l’église perchée de la Guadalupe, le Lourdes à la sauce mexicaine.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique