Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ziguinchor

« Une « cité-jardin » capitale »

Zig quoi ? Ziguinchor, la capitale de la Casamance… vous devez connaître… Non ? On avoue cette lacune, vite pardonnée, car il est vrai que, depuis 20 ans, le sud du Sénégal était passé aux oubliettes touristiques. Minées par un conflit armé, Ziguinchor et sa région broyaient du noir, loin, bien loin de Dakar et de la Petite-Côte si fréquentée. Sur les bords du grand fleuve Casamance, l’ancienne cité coloniale, autrefois réputée pour son animation et sa joie de vivre, était retombée dans sa mélancolie d’antan, collant bien à l’étymologie portugaise de son nom (Je viens, ils pleurent), évocation de la traite des esclaves. Mais Zig’, que les cigognes nichées dans les grands fromagers n’ont – elles -, jamais désertée, commence à retrouver le sourire. Paisible ville jardin où il fait bon flâner, elle s’anime surtout le mercredi et le samedi, jours d’arrivée du Willis, le bateau en provenance de Dakar. Toujours chargé à bloc, il déverse son flot de passagers et de ballots sur les quais délabrés où tiennent encore debout, avec une certaine allure, les vieux comptoirs coloniaux. Pour la couleur locale et la bonne humeur, il faut aussi faire escale au grand marché de… Saint-Maur-des-Fossés (les deux villes sont jumelées). Là, dans un tourbillon de boubous, de senteurs et de palabres, on plonge dans l’Afrique, tous sens en éveil.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique