Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Yunnan et Hongkong, contrastes chinois

La région du Yunnan offre des paysages d’une grande variété et une mosaïque culturelle exceptionnelle. La région est parfaite pour un deuxième voyage en Chine. A combiner avec Hongkong, pour jouer les contrastes !

Le Yunnan – littéralement le pays au sud des nuages – est peuplé majoritairement de ce que les Chinois appellent leurs minorités nationales : Bai, Naxi, Yi, Tibétains… 25 des 56 minorités ethniques recensées en Chine y vivent. Au croisement d’anciennes pistes caravanières qui reliaient le pays à l’Inde, cette province méridionale a toujours été un carrefour culturel et économique ouvert sur l’Asie du Sud-Est.

Aujourd’hui encore, le Yunnan offre une exceptionnelle mosaïque de langues, de sociétés et de coutumes, devenue son principal argument touristique. Des forêts tropicales du sud aux contreforts de l’Himalaya, les paysages sont également d’une grande diversité : hauts plateaux et cultures en terrasses, montagnes sacrées et steppes fleuries… Pour le touriste occidental, c’est un bout du monde exotique, idéal pour un deuxième voyage en Chine.

Mais les Chinois des villes ont, eux aussi, pris goût au tourisme culturel dans leur pays et le Yunnan est en train de vivre une mutation profonde. On dit ici que si on n’ôte pas le vieux, le neuf ne peut advenir. Nous n’avons pas le temps d’être nostalgiques, explique-t-on sur place pour justifier la frénésie de modernisation : nouvelles routes, vieilles villes ripolinées… Un développement qui n’enlève rien au charme de la région mais qui tord le cou aux idées reçues : le Yunnan n’est plus cette terre oubliée tant vantée. Pour une approche plus authentique, les TO français renouvellent leurs classiques, ajoutant une étape ici, une fête traditionnelle là…

Les combinés aussi sont en vogue. Pour jouer les contrastes, pourquoi pas Hongkong ? La ville mérite qu’on s’y arrête plusieurs jours. D’abord pour ses gratte-ciel sublimes, sa vie trépidante, ses boutiques. Mais aussi pour ses temples, sa nature et ses plages, méconnus. Car qui sait que ce territoire compte plus de 260 îles et que 70 % de sa surface n’est pas urbanisée ?

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique