Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

VDM réduit sa facture CO2

Voyageurs du Monde (VDM) s’est engagé dans le développement durable avec succès. En interne, ses émissions de CO2 ont fondu de 18 % !

Voyageurs du Monde avait mis la barre haute : le groupe souhaitait baisser de 20 % ses émissions de CO2 en interne sur l’exercice 2007/2008 (à périmètre constant), suite à son bilan carbone réalisé sur 2006/2007. Mission accomplie, ou presque. VDM a réduit de 18 % ses émissions de carbone, en surveillant trois postes : l’énergie, les matériaux et le transport des salariés. C’est au niveau de l’énergie que l’entreprise s’est surpassée (-26 %). À lui seul, l’immeuble du 55, rue Sainte-Anne, à Paris, fait une économie d’électricité correspondant à la consommation annuelle de l’agence de Rouen ! « Les efforts paient », résume Myriam Lallemand, responsable du développement durable, qui salue au passage le changement des comportements des salariés. Un défi relevé grâce à des éco-gestes, qui tiennent parfois du bon sens. Ainsi, le personnel d’entretien a-t-il été sensibilisé à la nécessité d’éteindre les lumières dans les espaces inoccupés, après son passage. Autres leviers : la diminution des plages horaires d’éclairages des vitrines et la hausse du seuil de déclenchement de la climatisation (de 22 °C à 24 °C). « Nous réapprenons à créer des courants d’air ! »

PRIORITÉ AU TRAIN, AUX COURSIERS À VÉLO…

Sur les matériaux (-12 % d’émissions de CO2), le groupe a imprimé 144 tonnes de brochures en 2007 (-2 %), alors que son CA a augmenté de 14 % dans le même temps. Les catalogues sont désormais imprimés sur papier recyclé FSC. Les deux premiers envoyés par courrier sont gratuits, le troisième payant. Et le site Internet devient un puissant vecteur d’information alternatif. Enfin, sur le poste des déplacements (- 8 %), les employés prennent systématiquement le train en France, et recourent davantage aux transports en commun. Les coursiers à vélo ont remplacé ceux à mobylette, ce qui représente pour Paris intra-muros un surcoût de 15 %.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique