Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une escapade lumineuse à Gand

7 Hélène Barthe est conseillère voyages chez Orelis (Selectour), dans le quartier de l’Opéra à Paris. Elle a découvert Bruxelles et Gand avec Hypervacances.

J’avais envie depuis des années de découvrir Gand, en Belgique. Et lorsque Hypervacances (un des rares tour-opérateur à programmer cette ville) m’a proposé de participer à un éductour combinant Bruxelles et Gand, j’ai sauté sur l’occasion.

Rendez-vous fut donné le vendredi soir à la gare du Nord de Paris et, en moins d’une heure et demie de voyage en comfort 1, où un repas nous a été servi, nous sommes arrivés en gare de Bruxelles Midi. Accompagnés par Nadia et Christian, de la direction du TO, et par Myriam de l’office de tourisme de Flandre – Gand est néerlandophone -, nous avons pris le métro pour rejoindre l’hôtel Hilton de Bruxelles où nous avons passé notre première nuit. Notre groupe s’est séparé, certains – dont j’étais – ont fait une balade nocturne dans le quartier et se sont étonnés de la beauté des édifices et de la propreté des rues.

Le lendemain matin, visite de l’hôtel Hilton, du Catalonia, du Tulip Inn et du Stanhope, pour lequel j’ai eu un coup de coeur : c’est un 5b luxe avec beaucoup de charme. Son jardin intérieur est propice à la détente. Bruxelles est une jolie ville, sa Grand-Place bien sûr, ses ruelles autour mais aussi, pour ceux que cela intéresse, le Mont des Arts, quartier qui regroupe plusieurs musées.

De plus, on oublie souvent que la ville possède une des plus belles maisons Art Nouveau d’Europe. Elle abrite le musée Horta, du nom de l’architecte qui bâtit cette oeuvre inscrite au patrimoine de l’Unesco. Autant de belles surprises pour qui veut s’initier à l’art ou l’architecture ! Après le régal des yeux, celui des papilles. Déjeuner chez Léon, cela va sans dire ! Puis visite de l’hôtel Atlas, bien situé à proximité de la Grand-Place.

Le charme des villes d’eau

Départ ensuite pour Gand en autocar. On peut aussi s’y rendre en train, la ville est très bien desservie. Elle est encore plus belle et surprenante que je ne le pensais. Il faut dire que ce week-end de visite était particulièrement beau et ensoleillé, et le coeur de Gand magnifique, avec ses façades gothiques dorées par les rayons du soleil déclinant. Installation à l’hôtel de Flandres et visite guidée à pied : les quais animés, le pont Saint-Michel, la cathédrale Saint-Bavon qui recèle des trésors, le Beffroi et tant d’autres édifices qui font voyager le promeneur à travers les siècles et l’émerveillent.

Puis départ pour une excursion en bateau : Gand se trouve au confluent de plusieurs rivières, ce qui lui donne un charme supplémentaire. En peu de temps, nous avons apprivoisé le centre-ville très animé avec ses terrasses de cafés, ses rues piétonnes et l’ambiance magique conférée par la présence de l’eau. Après un dîner dans une ancienne usine transformée en restaurant branché, nous avons poursuivi notre promenade pour le plaisir de découvrir les monuments illuminés.

Le lendemain matin fut consacré à la visite des hôtels Monasterium, Harmony, Gravensteen (ancienne maison de maître) et Ghent River. La production Hypervacances, très variée, propose des établissements pour tous les budgets, chacun ayant son charme et tous situés dans le centre ou à quelques minutes à pied. Puis déjeuner Chez Léontine et retour à Paris via Bruxelles. Je reste sous le charme de Gand, petite ville sympathique, lumineuse, qui mérite que l’on pense à elle pour une escapade culturelle, dans une ambiance chaleureuse.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique