Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ubud

« Mon vélo part en campagneLa bicyclette file sur la petite route de campagne. L’effort est quasi nul. La pente naturelle de la montagne suffit à emporter ma monture. De chaque côté, des rizières en terrasse courent jusqu’à l’horizon. Des paysans replantent de jeunes pousses de riz, bêchent, entretiennent les murets de terre qui séparent chaque parcelle. Dans l’une d’elles, un homme conduit sa charrue tirée par deux buffles cornus.

Mon vélo part en campagne

La bicyclette file sur la petite route de campagne. L’effort est quasi nul. La pente naturelle de la montagne suffit à emporter ma monture. De chaque côté, des rizières en terrasse courent jusqu’à l’horizon. Des paysans replantent de jeunes pousses de riz, bêchent, entretiennent les murets de terre qui séparent chaque parcelle. Dans l’une d’elles, un homme conduit sa charrue tirée par deux buffles cornus. Le glouglou de l’eau qui coule en cascade dans les canaux le long de la route est incessant. Je pénètre dans un village au son des hello des enfants qui sortent en courant des maisons à mon passage. Les portes des habitations sont de véritables oeuvres d’art sculptées. Devant chacune, des coqs de combat tournent à l’infini, sous leur cloche en osier. J’aperçois enfin les étroites pagodes aux toits de chaume des temples privés que possède chaque famille. Majestueux, celui du village se dévoile brusquement au détour d’un virage, avec ses différents pavillons et ses sculptures de dieux hindouistes habillées de tissu à carreaux blanc et noir symbolisant le yin et le yang. Un second sanctuaire, vers lequel convergent des enfants en sarong coloré et portant des paniers d’offrandes, marque la sortie du village. En un instant, les rizières envahissent à nouveau tout le paysage, formant un tableau aux mille déclinaisons de vert.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique