Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tunisie : René Trabelsi reste ministre du Tourisme

Issu du gouvernement sortant, René Trabelsi demeure à la tête du ministère du Tourisme. Il est le seul ministre à être reconduit dans ses fonctions.

Le tourisme tunisien garde son ministre. René Trabelsi, 57 ans, a en effet été reconduit dans ses fonctions dans le nouveau gouvernement. René Trabelsi connaît bien le secteur pour y avoir longtemps officié. Pendant 22 ans, il a été successivement agent de voyages, TO et broker. “Ce qui m’aide après 22 ans de métier, c’est que je connais, les problèmes de la destination, et je sais comment fonctionne le secteur, expliquait en juillet dernier René Trabelsi à L’Echo touristique. Le tourisme, c’est comme la culture, il faut en connaître les rouages. La différence aussi, par rapport à une personnalité qui viendrait d’un autre domaine, c’est ma bonne relation avec la profession, que ce soit les hôteliers ou les agents de voyages tunisiens. J’ai une relation d’amitié avec eux, nous parlons beaucoup, il y a une confiance entre nous, et c’est profitable pour tous”.

L’Open Sky pour bientôt ?

Une relation particulière qui vaut sans doute aujourd’hui à René Trabelsi d’être le seul ministre reconduit dans ses fonctions dans ce nouveau gouvernement. Il lui incombera entre autres missions de conforter la relance de la destination. Son objectif était notamment de renouer avec les 1,4 million de touristes français en 2020, un chiffre que la destination n’a pas atteint depuis 2010. Sur l’ensemble des marchés, la destination a reçu 9 millions de touristes en 2019, un chiffre en ligne avec les objectifs annoncés. Pour accroître encore le nombre de visiteurs, le ministre veut notamment lisser la saisonnalité, en diversifiant la stratégie de la destination pour sortir du “tout balnéaire”, et en élargissant les marchés. Parmi les dossiers toujours sur le bureau du ministre, celui de l’Open Sky tunisien, toujours suspendu aux atermoiements du Brexit, lequel doit désormais intervenir le 31 janvier.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique