Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tourisme : en mai, l’activité partielle sera prise en charge sans critère de chiffre d’affaires

Lors d’un webinaire le 27 avril, les Entreprises du Voyage (EdV) ont fait le point sur les aides liées au chômage.

L’indemnisation à 100% de l’activité partielle (AP) continue pour les entreprises du secteur S1 en avril, a rappelé en préambule Valérie Boned. « Il va y avoir une prolongation en mai de ce dispositif », a ajouté la secrétaire générale des EdV. La prise en charge totale par l’Etat aura lieu « sans condition de perte de chiffre d’affaires pour le secteur S1 », ce qui n’était pas acquis jusqu’à présent.

Quid des mois suivants ? « On a aussi l’impression que cela va être renouvelé au mois de juin », a complété Valérie Boned. Ce qu’elle anticipait déjà lors d’un récent webinaire L’Echo touristique/EdV.

Vers une baisse de la prise en charge

Sur la période juillet-août 2021, rien n’est moins sûr. « S’il y a une reprise, même faible, on pense que la prise en charge passera à 85% », au lieu de 100%. Ce serait alors le même niveau d’indemnisation que dans le cadre de l’Activité partielle longue durée (APLD).

Pour rappel, les EdV, le Syndicat des entreprises du tour-operating et les partenaires sociaux ont signé un accord pour la mise en place le chômage partiel longue durée. Il s’agit d’un dispositif de reprise d’activité, mieux-disant que le droit commun qui prévoit l’indemnisation de seulement 36% de l’activité partielle (et 60% de rémunération brute pour le collaborateur).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique