Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thalys réduit sa desserte et abandonne l’Allemagne

Confrontée à des mesures de reconfinement dans les territoires qu’elle dessert, la compagnie ferroviaire revoit son plan de transport.

Thalys va supprimer de nombreux trains à partir de samedi et abandonne notamment la desserte de l’Allemagne. Une décision prise face à l’évolution de la situation sanitaire en Europe, et aux différentes mesures de restrictions de voyages imposées par les destinations desservies par Thalys.

« A partir de ce samedi 7 novembre et jusqu’au 12 décembre inclus, Thalys proposera deux allers-retours quotidiens entre Bruxelles et Paris, et un aller-retour quotidien entre Bruxelles et Amsterdam », précise une porte-parole de la compagnie. La desserte entre Bruxelles et l’Allemagne va être suspendue, de même que les trains à bas coût Izy entre Paris et Bruxelles.

Thalys bientôt fusionnée avec Eurostar ?

« Thalys, qui traverse la plus grave crise de son histoire, prévoit une baisse de 70% de son chiffre d’affaires en 2020 » par rapport au record de 550 millions d’euros atteint par la compagnie franco-belge l’an dernier, a noté la porte-parole.

Filiale à 60% de la SNCF et à 40% de la SNCB (belge), Thalys fait normalement circuler des trains à grande vitesse entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et le nord-ouest de l’Allemagne. A terme, la SNCF entend la fusionner avec la compagnie transmanche Eurostar, qu’elle contrôle à 55%.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique