Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Prodi se donne trois mois pour sauver Alitalia

Le chef du gouvernement italien veut élaborer un nouveau plan de crise pour sauver le transporteur italien qui pourrait encore perdre 300 millions d’euros cette année.

Alitalia vit le moment le plus difficile de son histoire. La situation est complètement hors contrôle et  je ne vois aucun parachute, a déclaré récemment le chef du gouvernement italien Romano Prodi lors d’une rencontre avec les syndicats du transporteur national. Celui-ci se donne trois mois pour sauver Alitalia, qui a perdu 165 millions d’euros en 2005 et pourrait encore en perdre 300 cette année, alors qu’elle a été récemment recapitalisée de 1 milliard d’euros.
La compagnie est engagée dans un plan de restructuration initié en 2004 qui prévoit 3 700 suppressions d’emplois sur un effectif total de 20 000 salariés. Alitalia pourrait aussi être amenée à se concentrer sur une seule plateforme principale alors qu’elle en possède trois actuellement (deux à Milan et une à Rome). La recherche d’une alliance internationale est aussi une priorité. Le transporteur italien a plusieurs fois demandé à se rapprocher d’Air France-KLM. Mais le groupe aérien, actionnaire à 2% d’Alitalia, a toujours réservé sa réponse tant que le redressement de cette dernère n’était pas assuré.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique