Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Prendre la parole : comment éviter les sueurs froides

Lors d’un congrès ou d’une réunion, s’adresser à un public est toujours plus aisé quand nous sommes bien préparés.

Sueurs froides, tremblements, impression de perdre la moitié de son QI ou que le sol s’ouvre sous vos pieds…

Vous est-il arrivé comme moi de perdre pied au moment de prendre la parole devant un groupe ? Pour ceux que le stress paralyse, une seule solution : se servir de cette énergie de manière positive, en amont, en préparant l’événement. Afin de cadrer sa réflexion, utilisons le « QQOPC » ; Qui : quel est mon public, Quand : à quel moment j’interviens et la durée, Où : quel est mon espace, Pourquoi : quel est mon objectif, Comment : quel est le plan déroulé de mon discours. Pour ne rien oublier, listons les points clés en gros caractère sur des fiches, puis rédigeons une introduction et une conclusion. Sinon on court un risque, c’est d’oublier le truc important.

Encore mieux, répéter son introduction à voix haute – si possible sur le lieu prévu – pour poser sa voix et se rassurer. Sans connaître ni la salle, ni l’acoustique, l’exercice est plus difficile. Quant au support style Power Point que nous utilisons, trop d’infos tuent l’info ! En visuel comme en verbal, évitons de lasser notre public. Photos, graphiques, schémas retiennent mieux l’attention qu’un monceau de mots. Adoptons aussi une tenue en adéquation avec notre image, et dans laquelle on se sent à l’aise. Et que faire de notre trac ? Notre attitude, nos mouvements, un timbre de voix qui se casse ou part dans les aigus peuvent trahir notre malaise.

Rappelons-nous alors notre légitimité à passer le message. S’étirer pour libérer les tensions, respirer calmement et profondément… Et puis, pour commencer un discours, rien ne vaut une bonne accroche. Anecdote liée au sujet, question interpellant l’assistance, métaphore : attirons rapidement l’attention de notre auditoire. Et si on osait, on dirait quoi par exemple ?…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique