Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les séjours anti-âge

Avec le vieillissement de la population, les professionnels du tourisme s’interrogent sur les nouveaux produits et services à proposer à leurs clients sur le thème de « l’anti-âge ». À juste titre, car si la demande est considérable, les opérateurs se font encore un peu attendre…

Mon avis…

Par Patrick Viceriat, membre du CNT, président de l’AFEST

Le vieillissement de la population se traduit bien sûr par un allongement global de la durée de la vie, mais aussi par un effet générationnel moins souvent évoqué : ce vieillissement a, en effet, pour conséquence une augmentation significative du nombre de quadras, quinquas, et sexagénaires qui constituent autant de consommateurs potentiels de produits permettant non pas de rajeunir, mais de rester jeune le plus longtemps possible. Les pharmacies réalisent aujourd’hui plus de la moitié de leur chiffre d’affaires (!) sur des produits de parapharmacie destinés à l’amaigrissement, l’antistress, et bien sûr l’anti-âge… Vitamines, compléments alimentaires, crèmes amincissantes ou antirides… On voit même apparaître depuis deux ans des produits estampillés « plus de 50 ans » ! Le vieillissement est certes inévitable, mais le déclin des fonctions tant qu’on est en vie peut être évité. La médecine anti-âge est donc une médecine préventive en plein développement qui permet d’avancer dans l’âge en gardant une bonne santé physique et mentale tout en ralentissant le vieillissement. Mais où en est le marché touristique de son côté ?

Plusieurs opérateurs en Roumanie, en Suisse, en Allemagne ou encore en Espagne se sont déjà positionnés, souvent en milieu thermal, mais aussi hors milieu thermal, dans des endroits souvent enchanteurs. Une démarche d’autant plus judicieuse que le bien-être et la remise en forme tels qu’on les a connus ces dernières années, sans contenu original ni différenciateur en termes de produit et d’image, risquent, à terme, de s’essouffler. Et qu’il est d’ores et déjà nécessaire de réfléchir à des produits originaux plus attractifs et à plus forte valeur ajoutée.

Rester jeune le plus longtemps possible.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique