Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Orlando, royaume du divertissement

Sous l’éternel soleil de Floride, les parcs à thème américains de Disney, Universal, Seaworld permettent de se divertir à longueur de journées, et de mille et une manières différentes. A Orlando, il fait toujours show !

Sans Walt Disney, Orlando serait resté une ville entourée d’étendues plates et ensoleillées, uniquement appréciées des alligators et des arbres fruitiers. C’est justement cet espace libre qui intéressait le créateur de Mickey, pour y bâtir le célèbre château de son Magic Kingdom, inauguré en 1971. Depuis, Orlando n’a cessé de croître, à mesure que le Walt Disney World Resort prenait de l’ampleur. Trois autres grands parcs à thème sont venus s’ajouter au premier complexe, sans oublier les espaces aquatiques, les golfs, les hôtels… Ce succès a suscité des vocations, et d’autres parcs ont profité de la notoriété de la ville. Aujourd’hui, on dénombre une centaine d’attractions majeures, et il faudrait, paraît-il, 67 jours pour toutes les essayer !

Un séjour dans le royaume du divertissement permet d’approcher des animaux de toute la planète, de se procurer des sensations fortes en suivant les boucles infernales d’impressionnants Roller Coasters, de se plonger dans les mondes imaginaires d’animations 3D et de simulateurs toujours plus réalistes…

Les familles américaines raffolent d’Orlando, où elles adorent amener leurs enfants. En Europe, les Anglais sont conquis et viennent en masse. Les Français, peut-être à cause de la proximité de Disneyland Resort Paris, sont beaucoup moins nombreux à traverser l’Atlantique pour le seul plaisir de visiter les parcs à thèmes. Ils préfèrent en général inclure Orlando comme une étape dans leur découverte de la Floride. Ils ont peut-être tort, car la capitale du divertissement a tout pour séduire les jeunes adultes et les familles. Orlando peut occuper une semaine entière voire plus, avec cette promesse finalement plutôt rare en voyage de ne jamais s’ennuyer un seul instant.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique