Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marathon man : Nicolas en Laponie

Au pays du Père Noël en juillet ? Ce voyage décalé, Nicolas Brumelot, le patron de MisterFly, l'a entrepris pour son sixième marathon en 2016 en faveur d’Imagine For Margo. Une nouvelle escale qu'il partage avec vous.

Les étapes scandinaves se succèdent avec l’été. Après le Danemark, mon programme me mène en Finlande, à Rovaniemi, juste en dessous du cercle polaire, pour le sixième marathon de l’année 2016.

Ce fut une petite expédition pour rejoindre Rovaniemi à cause de la fermeture de l’aéroport local pour cause de rénovation de la piste. J’ai donc d’abord rejoint Helsinki, suivi d’un vol intérieur à destination de Kemi d’où j’ai ensuite rejoint Rovaniemi par la route. Des trombes d’eau ne m’ont pas permis de profiter des grands espaces boisés de la Laponie finlandaise.

Rovaniemi, capitale de la Laponie finlandaise située à dix kilomètres en dessous du cercle polaire, c’est aussi (et surtout) la capitale déclarée du Père Noël : une petite ville qui vit surtout en hiver, alors que l’animation et l’activité tournent au ralenti en cette période d’ensoleillement de 24 heures. 

Le Père Noël donne le départ

C’est un petit marathon avec moins de 100 coureurs pour relever le défi des fameux 42.195 KM, ce qui me vaut le privilège d’être placé tout devant sur la ligne de départ. Il y a une sympathique ambiance folklorique au départ qui est donné par le Père Noël entouré de ses elfes.

Le parcours est constitué de deux boucles autour de Rovaniemi. On parcourt rapidement la principale artère de la ville et on se retrouve presque immédiatement en banlieue, c’est à dire… dans la nature. Après quelques kilomètres je me retrouve seul, sans coureur à l’horizon et je me laisse gagner par le silence et la sérénité de la nature. Ici pas de pollution de l’air ! On traverse régulièrement la Kemijoki, plus grande rivière en Finlande.

Heureusement qu’il y a de nombreux volontaires pour assurer les stations de ravitaillement et les passages de route, pour glaner ci et là, quelques encouragements, notamment au retour dans les derniers kilomètres, toujours difficiles physiquement et mentalement.  

Le franchissement de la ligne d’arrivée, en 3h46, est comme toujours un moment de satisfaction. Un sentiment renforcé par le fait d’avoir bouclé mon sixième marathon en autant de mois. Le folklore continue avec la présence du Père Noel et de charmantes elfes pour nous remettre nos médailles de "finisher".

Je remercie Finnair qui m’a gracieusement transporté à l’occasion de cette sixième étape.

 

Le prochain marathon aura également lieu en Scandinavie, le 13 août à Helsinki, dans la capitale finlandaise pour une étape plus urbaine qui marquera l’entame des six dernières courses de l’année.

Entre temps la mobilisation continue en faveur d’Imagine For Margo et les enfants atteints de cancer comptent sur vos soutiens. Vous pouvez faire un don et contribuer à faire avancer la recherche via le lien de ma collecte :
http://www.alvarum.com/nicolasbrumelot3

#12marathons2016

%%HORSTEXTE:1%%

%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique