Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Manor rappelle le Cediv à ses obligations

Statutairement, le Cediv est membre du réseau Manor jusqu’au 31 décembre 2010, selon Jean Korcia. Aucune démarche officielle de rupture n’a encore été effectuée.

Jean Korcia indique avoir été prévenu la semaine dernière par Adriana Minchella de la proposition d’AS Voyages de permettre au Cediv de bénéficier de la garantie de paiement du réseau. Mais selon nos informations, les discussions entre AS Voyages et le Cediv étaient connues par Manor depuis au moins trois mois, après un premier contact établi au printemps 2009. « Le Cediv a pris un gros coup avec la défaillance de Marsans. Je comprends leur inquiétude. Néanmoins, les statuts et le règlement intérieur prévoient que le Cediv reste membre de Manor jusqu’à la fin de l’année », rappelle Jean Korcia qui minimise les conséquences d’un départ du Cediv de Manor. « Pour nous, cela ne changera pas grand-chose car le Cediv pèse 3% de notre volume d’affaires aérien et 12% de notre volume d’affaires tourisme ». Adriana Minchella indiquait hier que « la lettre de sortie partirait avant la fin du mois de juin ». En filigrane, l’enjeu pour Manor porte sur le risque d’une baisse des incentives et commissions négociés auprès des fournisseurs pour l’an prochain, déjà menacés par la quasi-dissolution du G4. Calculés jusqu’à présent sur une base Manor – Cediv, le départ de ce dernier impliquerait une réduction du poids du GIE pour peser dans les négociations. Outre la sécurité des règlements des tour-opérateurs – une demande réelle et de plus en plus pressante des adhérents du Cediv – c’est bien la possibilité d’augmenter les revenus de ses adhérents qui motive le projet du Cediv de s’adosser à AS Voyages. La décision du Cediv est attendue pour demain.