Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Europe amorce un (prudent) déconfinement

L’impact économique de la pandémie de Covid-19 et l’évolution de la situation sanitaire incitent une quinzaine de pays européens à assouplir les mesures de confinement des populations et favoriser la reprise.

Voilà bientôt 2 mois que l’Europe est confinée, à des niveaux plus ou moins importants et pour des périodes plus ou moins longues en fonction des pays. L’amélioration de la situation sur le plan sanitaire entraîne donc un déconfinement progressif des populations, avec, en ligne de mire, la reprise de l’activité économique.

Dans les destinations préférées des Français pour l’été, dont certaines, comme l’Espagne, ont été durement touchées par la pandémie, la vie reprend doucement son cours. Les habitants du pays de Dali, qui applique l’un des confinements les plus stricts au monde, ont désormais l’autorisation de sortir pour se promener, faire du sport – y compris en bord de mer – en fonction des heures de la journée et de leurs tranches d’âge. Certains petits commerces rouvrent, tandis que la vente à emporter est autorisée pour les bars et restaurants.

Un redémarrage très progressif

En Italie, autre pays que le Covid-19 n’a pas épargné, plus de 4 millions de salariés vont reprendre le chemin du travail. Les parcs publics sont accessibles, même si les déplacements restent encadrés. Les transports en commun fonctionnent à moindre régime et certaines régions (Vénétie, Calabre) ont autorisé l’ouverture des cafés, bars et restaurants, mais sans terrasse. Au Portugal, relativement épargné par la pandémie, l’ensemble des petits commerces rouvrent, mais soumis à d’importances restrictions portant notamment sur la distanciation sociale. Un label sanitaire est en cours de déploiement, pour rassurer les touristes.

Le Royaume-Uni, le deuxième pays le plus touché sur le Vieux-Continent, n’a pas encore dévoilé le plan de déconfinement prévu. En Allemagne, ce sont les écoles qui rouvrent leurs portes dans la plupart des régions. Enfin, dans l’est de l’Europe, des hôtels, des centres commerciaux, des bibliothèques et certains musées sont de nouveau accessibles (Pologne). En Slovaquie et en Hongrie – sauf dans la capitale Budapest – les terrasses de cafés et de restaurants pourront de nouveau être investies.

Avec ces déconfinements prévus par phase, les dirigeants européens se donnent également quelques semaines de visibilité qui leur permettront de savoir si une reprise trop hâtive aggrave une situation sanitaire qui est aujourd’hui en voie d’amélioration. Autour de la Méditerranée, d’autres pays (Maroc, Algérie, Tunisie, …) pourraient également rouvrir leurs frontières aux voyageurs. Air France pourrait ainsi reprendre ses liaisons vers le Maghreb dès le mois de juin.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique