Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les pilotes de Southwest Airlines portent plainte contre la compagnie

Les pilotes de Southwest estiment que les modifications apportées à leurs règles de travail pendant la pandémie ont violé les lois fédérales du travail.

Selon plusieurs médias américains, les pilotes de Southwest Airlines poursuivent la compagnie en justice. La cause ? Ne pas avoir négocié avec le syndicat avant d’apporter des modifications aux salaires et aux conditions de travail pendant la pandémie de Covid-19.

La Southwest Airlines Pilot Association (Swapa) a donc déposé une plainte fédérale qui affirme que la compagnie a violé le contrat syndical en mettant en œuvre une politique de « congés prolongés d’urgence », qui donnait aux pilotes la possibilité de prendre des congés sans solde pendant la pandémie. A Bussiness Insider, la SWAPA a déclaré que Southwest a commencé à placer certains pilotes en quarantaine obligatoire sans rémunération à partir de décembre 2020 et jusqu’à cet été.

Depuis mai, les règles pour les maladies infectieuses ont été modifiées. Au lieu de garantir que les pilotes « seront payés » pour les absences au travail dues aux événements Covid-19, les employés « pourront » être payés. Russell McCrady, vice-président des relations de travail de Southwest, a déclaré à Insider que la compagnie n’était pas d’accord avec les revendications de Swapa.

1221 pilotes licenciés chez Southwest

Les pilotes estiment qu’ils s’exposent beaucoup par la nature même de leur travail : Ils sont confinés dans de petits cockpits pendant des heures au cours d’un vol et traversent des terminaux d’aéroport et des hôtels bondés. Ils exposent leurs enfants chaque fois qu’ils reviennent d’un vol.

« Alors que les employés de la direction se protégeaient en fermant les bureaux du siège pour travailler à domicile et se réunir virtuellement, les pilotes, ainsi que d’autres travailleurs de première ligne, n’avaient pas cette option ».

Le syndicat des pilotes affirme donc dans sa plainte que Southwest a rejeté les « solutions concrètes » proposées par les pilotes pour économiser de l’argent pendant la pandémie de Cvid-19. La plainte indique que Southwest n’a pas été « réceptive » à ces solutions et a ensuite annoncé à 1 221 pilotes qu’ils seraient mis au chômage technique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique