Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les Européens pourront-ils voyager cet été en Europe ?

Selon Jean-Baptiste Lemoyne, la quatorzaine pour les voyageurs n’est qu’une « possibilité » en Europe. L’Union européenne milite, elle, pour une réouverture progressive et coordonnée des frontières.

100% des destinations dans le monde ont toujours des restrictions de voyage liées au Covid-19 pour les touristes internationaux, selon l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT). 72% ont complètement fermé leurs frontières aux voyageurs étrangers. L’Espagne met en place de la quarantaine à compter de vendredi, pour les personnes arrivant de l’étranger, tandis que l’Islande teste les voyageurs pour éviter cette période d’isolement. Quid de la France ? « Le projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire a prévu une possibilité ou faculté des mesures de quatorzaine », a expliqué Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, lors d’un point presse mardi. « Cela ne veut pas dire qu’il les rend obligatoire, pour tout voyageur venant de tout pays. »

L’UE favorable à la réouverture progressive des frontières intérieures

« Un travail interministériel est en cours, pour avoir sur la base des données du ministère de la Santé relatives à la circulation de l’épidémie dans les pays tiers, une appréciation, a-t-il complété. C’est sur la base de cette appréciation que des mesures pourront être prises. Nous veillerons à ce que, dans l’espace Schengen, ce ne soit pas prioritairement ce type d’outil qui soit mis en place. »

« Les ministres du Tourisme européens ont convenu de travailler ensemble à la réouverture des frontières intérieures, (pour) avoir une restauration phasée et coordonnée des frontières. Cela nécessite une coordination étroite entre les Etats membres. A mesure que les uns et les autres nous maîtrisons la circulation du virus, nous pourrons aller vers des restrictions davantage ciblées. » Aucun calendrier n’est avancé, le travail étant « en cours ».

Dans cet esprit, Bruxelles s’apprête à présenter aujourd’hui des recommandations pour sauver la saison estivale du secteur touristique, incitant les Etats européens à rouvrir progressivement les frontières intérieures qu’ils ont fermées. Selon un document dont l’AFP s’est procuré une copie, la Commission européenne insiste sur le fait que cette réouverture doit se faire de façon « concertée », « la plus harmonieuse possible » et « non discriminatoire ».

DOM-TOM : une solution alternative à la quarantaine à l’étude

La mise en place de procédures de quarantaine empêche la reprise du tourisme international. Or pour des régions comme le Grand-Est, durement touché par le Covid-19, le tourisme frontalier représente une manne très importante.

Autre sujet d’importance : la mise à l’isolement est aujourd’hui la règle pour les territoires ultra-marins, a rappelé Jean-Baptiste Lemoyne. La ministre des Outre-mer « Annick Girardin (…) a indiqué qu’elle travaillait sur une solution alternative, qui pourrait voir le jour au mois de juin, basée sur la mise en place d’un certain nombre de tests », a-t-il souligné.

A lire aussi :

1 commentaire
  1. Le lousse dit

    Et pour ltalie ?…
    L’Echo touristique : réponse la semaine prochaine sur notre site 😉 Nous poserons la question au secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique