Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les États-Unis victimes de leur succès

Avec le dynamisme du marché intérieur et l’engouement pour la destination sur les marchés internationaux, certains hébergements situés dans les parcs nationaux affichent déjà complets pour l’été.

Après une chute post-11 septembre et l’affaire des passeports biométriques aujourd’hui close, les Français ont retrouvé le chemin de l’Amérique. Juste derrière les Anglais, les Japonais et les Allemands, ils représentent la quatrième clientèle long-courrier des Etats-Unis en 2007, avec 997 500 visiteurs, et une belle progression de 26 % par rapport à 2006. Le record enregistré en 2000 (avec 1,09 million de visiteurs hexagonaux) sera même largement dépassé cette année selon les premières tendances divulguées par les TO spécialistes des USA présents à Las Vegas, du 1er au 4 juin derniers, pour le salon professionnel Pow Wow. Vacances Fabuleuses affiche une progression de 52 %, Kuoni de 51 %, Jetset de 30 % (avec 12 000 clients l’an dernier), Thomas Cook de 25 % (avec 12 000 clients également en 2007), etc. La croissance est à deux chiffres, voire trois certaines semaines, confie également Jean-Marie Douau, responsable de la production Amérique du Nord, chez Voyageurs du Monde.

L’effet dollar faible

Pour la première fois, les Etats-Unis sont devenus la destination long-courrier numéro 1 de l’été, annonce Barbara Livney, chef de produits USA/Canada chez Thomas Cook, qui note notamment un boom des circuits accompagnés. Les USA ont attiré de nouveaux clients qui ont considéré que c’était l’année ou jamais à cause de la faiblesse du dollar face à l’euro, estime pour sa part Maureen Lachant chez Kuoni/ Vacances Fabuleuses. Nous avons beaucoup de voyages en tribu cette année avec des familles mais aussi des groupes d’amis, ajoute-t-elle. Les TO observent, par ailleurs, une augmentation du panier moyen car les clients ont allongé la durée de leur voyage pour profiter de cet avantage monétaire. L’un de nos best-sellers est un fly & drive de trois semaines dans l’Ouest, constate Maureen Lachant. Ce succès rejaillit, par ailleurs, sur des Etats jusqu’ici moins connus comme le Nouveau-Mexique, le Montana, le Wyoming sans oublier l’Etat de Washington, boosté par le vol direct Paris-Seattle opéré depuis juin 2007 par Air France. Les nouvelles portes d’entrée se sont depuis multipliées avec la mise en place de l’accord de ciel ouvert avec les vols vers Cleveland (Continental), Salt Lake City (Delta), Minneapolis (Northwest) et New York (OpenSkies de Paris-Orly dès le 19 juin et Delta de Lyon, le 18 juillet).

Cet engouement pour les Etats-Unis se retrouve sur d’autres marchés européens mais également sur le marché intérieur, les Américains ayant décidé de moins voyager à l’étranger cette année en raison de la faiblesse de leur monnaie et de la forte hausse du coût de l’aérien. Les USA en général et les grands sites de l’Ouest en particulier affichent, par conséquent, quasiment complet cet été. On ne refuse pas de ventes mais on prévient les clients qu’ils vont parfois devoir loger à une heure des parcs nationaux, précise Valérie Heurtel, directrice de la production chez Jetset. Certains hébergements clés sont complets depuis deux mois comme à Monument Valley, Death Valley, Bryce Canyon…, confirme Maureen Lachant. Notre service de réservation essaie de contourner ce problème en proposant des visites à la journée ainsi que des alternatives dans l’itinéraire demandé et les jours de passage dans les parcs. De ce fait, tous les TO craignent les overbooked cet été et se préparent en conséquence : Jetset disposera d’une assistance de la mi-juin à la mi-septembre, Kuoni met en avant son service d’aide 24 h/24…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique