Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le développement durable, feuille de route de la SNCF

La compagnie ferroviaire a signé en 1999 la Charte des entreprises publiques pour le développement durable. Brique par brique, année après année, la SNCF veut s’ériger en modèle en matière de lutte contre la pollution et d’aménagement du territoire. Alors

La SNCF aime le vert. Par opportunisme sans doute, mais aussi et surtout par conviction, la compagnie ferroviaire veut être « écologiquement » correcte. Il y a d’abord eu le très controversé éco-comparateur de Voyages-sncf.com. L’outil permet de montrer que le TGV rejette peu de CO2, comparativement à l’avion, un bel argument de vente. L’agence en ligne, qui a créé les Trophées du tourisme responsable, s’est par ailleurs rapprochée d’Action Carbone, un programme développé par GoodPlanet du photographe Yann Arthus-Bertrand. Depuis le 9 mai, l’agence en ligne renvoie depuis sa page d’accueil vers un mini-site conjoint avec cette association, via lequel quelques personnes par jour font un don (30€/dossier en moyenne). Prochaine étape cet été : la compensation à la fin de la réservation, via un règlement séparé. Fin 2007, elle sera proposée lors du paiement du voyage. « Ce sera une option, sur le modèle d’une assurance-voyage », explique Christophe Léon, directeur marketing du site. Voyages-sncf.com mettra alors le paquet en communication, notamment via sa newsletter (9 millions d’abonnés). L’impact devrait être puissant, et servir d’émulation à l’industrie ainsi qu’aux voyageurs dans leur ensemble. La SNCF a dégagé 915 487 tonnes de CO2 en 2006, soit 0,6% des émissions de gaz carbonique du secteur des transports français. Dernière initiative en date, la création d’un portail dédié au tourisme responsable, accessible depuis la page d’accueil de Voyages-sncf.com, dans la rubrique « Plus responsable » de  www.voyages-sncf.com.

L’initiative de Voyages-sncf.com est un peu l’arbre qui cache la forêt. « Le développement durable sera l’axe principal du plan stratégique tri annuel de la SNCF, qui couvrira les années 2008-2010 », souligne explique Mireille Faugère. « Nous travaillons actuellement sur ce chantier ». D’ailleurs, le transporteur a demandé une notation « extra financière » au titre de sa « responsabilité sociale d’entreprise ». Cette notation, attendue d’ici à la fin de l’année, contribuera à l’élaboration des nouveaux engagements du groupe, pour les trois prochaines années. Le développement durable renvoie au respect de l’environnement bien sûr, mais aussi à la notion d’accessibilité (du train/des gares aux voyageurs, de l’emploi par une politique de recrutement ouverte…) et de solidarité/cohésion sociale. Ce qui passe par la prévention des conflits pour limiter les grèves – lesquelles « ternissent » l’image du rail français – et par la rénovation du réseau ferroviaire.

La SNCF commence à expérimenter le biocarburant sur des TER, à partir de moteurs Diesel. Le premier galop d’essai a eu lieu le 10 juillet, en Poitou Charente. La Champagne-Ardenne suivra en octobre, puis la Bourgogne en fin d’année. Enfin, un programme de remotorisation est en cours, avec l’installation de moteurs moins polluants sur certaines rames. La notion de développement durable, déjà inscrite dans le plan de développement des dernières années, est donc renforcée. D’autant qu’elle est dans l’air du temps, et donc un bon outil de notoriété.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire