Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A la SNCF, une grève menace les vacances de Noël

Décembre s’annonce agité à la SNCF alors que s’ouvrent les négociations salariales annuelles.

Un premier mouvement des contrôleurs contraint le groupe ferroviaire à annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche. « Ce préavis marque un échec du dialogue social », estime Didier Mathis, secrétaire général de l’UNSA-Ferroviaire.

« Une épée de Damoclès », selon Didier Mathis, secrétaire général de l’UNSA-Ferroviaire.

Pour faire pression sur la direction, d’autres débrayages sont prévus sur la période très sensible des vacances de fin d’année. De fait, les contrôleurs ont déposé des préavis de grève pour les week-ends de Noël et du Jour de l’an selon Didier Mathis.

Appel à une « grève unitaire » le 7 décembre

« La balle est dans le camp de la direction », estime Thomas Cavel, secrétaire général de la CFDT Cheminots.

La direction de SNCF Voyageurs regrette dans un communiqué un mouvement maintenu « alors que des mesures « concrètes et importantes ont été proposées aux organisations syndicales à l’issue de plusieurs semaines de négociations ».

Des négociations annuelles obligatoires (NAO) doivent s’engager mercredi 7 décembre au niveau du groupe SNCF. La CGT, SUD-Rail et CFDT on appelé à une « grève unitaire » ce jour-là.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique