Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le bonheur en blanc en Laponie

Eric Massemin est vendeur chez Place Voyages (Afat Voyages) à Trith Saint-Léger, près de Valenciennes (59). Il a testé le Bennett Arctic Club d’Ivalo, en Finlande.

De grands espaces vierges enneigés, des forêts à perte de vue et une nuit quasi-permanente… C’était la promesse faite par Bennett à l’occasion d’un éductour organisé du 21 au 23 décembre en Finlande, pour découvrir le Bennett Arctic Club d’Ivalo, à 300 km au nord de Rovaniemi. Promesse tenue ! Avantages de la destination : l’enneigement est garanti chaque hiver et les transferts sont rapides, puisque l’hôtel n’est qu’à 10 minutes de l’aéroport. Certes, l’établissement manque de cachet et aurait gagné à utiliser davantage de bois dans la décoration. Mais ses 94 chambres sont confortables, bien équipées, et offrent une belle vue sur la nature environnante. L’accueil y est très chaleureux.

Le voyage était court et notre groupe, composé d’une centaine de vendeurs, est parti dès l’après-midi pour une balade de 3 heures, en motoneige, comme il se doit ! C’était une première pour moi… Il n’était pas plus de 14 heures mais, en raison de la nuit polaire, notre convoi a dû s’orienter à la lueur des phares, dans une ambiance étrange et magique. Le parcours était accessible à tous, avec une piste facile tracée sur une rivière gelée, puis traversant la forêt. A deux par motoneige, chacun a pris le guidon à tour de rôle pour apprécier l’expérience. Je craignais le froid mais l’équipement (combinaison, gants…) fourni par Bennett a été très efficace. Il faut dire aussi que le temps était étonnement clément, avec des températures comprises entre -1 et +3 °C, contre -20 à -30 °C habituellement en cette période.

A mi-parcours, les équipes du TO nous ont préparé une halte autour d’un grand feu, avec une dégustation d’alcools locaux, histoire de reprendre quelques forces. Mais personne n’a abusé de ce petit remontant ! Dans la foulée, nous avons visité une ferme de rennes, située près d’Ivalo. L’occasion d’appréhender un peu la culture laponne, avec son dialecte et ses chants si particuliers. Nous avons même eu la chance de faire une course en traîneau à rennes. Une expérience originale, même si elle fut trop courte à mon goût… Dommage que nous n’ayons pas eu le temps de faire du traîneau à chiens. J’aurais aimé partager un moment avec ces magnifiques huskies.

Un bain à 14° C

Pour nous remettre de nos émotions avant le dîner, il convenait de se plier à la coutume locale : un tour au sauna, avant de plonger dans la piscine du Bennett Arctic Club. La température de l’eau n’était pas élevée – à peine 14° C – mais c’était supportable après le coup de chaud.

La deuxième journée fut consacrée à des mini-olympiades, dans une folle ambiance… Nous nous sommes affrontés dans des épreuves ludiques de courses à ski en tandem, de conduite de kart et de quad sur la neige. Bonjour les dérapages ! Sans oublier une compétition pour attraper des rennes au lasso. Sur ce point, il nous reste quelques progrès à faire…

Les nuits furent tout aussi rythmées avec, d’abord, le spectacle d’un groupe folklorique puis un karaoké animé à l’hôtel. Quelques sympathiques Finlandais ont même pris part à la fête ! Le lendemain, nous avons eu droit à l’habituelle soirée disco… Bref, je garde un excellent souvenir de cette escapade. C’est une expérience à vivre, à seulement 3 h 30 en avion de Paris. Et une destination pour toute la famille, en particulier lors des fêtes avec, en guest star, le Père Noël !

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique