Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La réforme du Snav est adoptée

Avec 88% de suffrages pour la réforme, le Syndicat national des agences de voyages (Snav) entame une nouvelle page de son histoire. Tout devra être en place pour le mois d’octobre, à charge d’ici là de donner corps aux trois familles (producteur, distribu

 

Une page de l’histoire du syndicat se tourne a annoncé hier Georges Colson, président du Syndicat national des agences de voyages. La réforme des statuts du Snav a en effet été adoptée le 15 mars lors d’une assemblée générale extraordinaire (AGE).

Le résultat du vote est clair, avec plus de 88% de suffrages en faveur de la réforme (avec 8% d’abstention et 4% de contres). Georges Colson a profité de la tribune pour se féliciter de l’aboutissement de ce projet, lancé par son prédécesseur en 2004. Et pour refaire son discours sur l’union et l’efficacité, afin d’éviter la scission du syndicat. L’autonomie donnée aux métiers ne doit pas être un vain mot a-t-il assuré. Elle doit nous permettre d’attirer au sein de notre organisation davantage d’adhérents, pour peser plus fortement face aux pouvoirs publics. Et d’appeler, au sein de cette union nouvelle, à l’investissement de jeunes entrepreneurs du tourisme, afin d’aller de l’avant et faire oublier les crises passées.

Les nouvelles institutions doivent être opérationnelles en octobre. Les trois métiers (producteur, distributeur, réceptif) doivent désormais s’organiser, avant que tous les mandats actuels soient remis en jeu. Des interrogations subsistent sur la volonté de Georges Colson de se représenter au poste de président du Snav. Il a d’ailleurs évoqué lors de l’AGE la possibilité de reprendre sa casquette de producteur, avec la ferme volonté d’entretenir des liens forts avec les distributeurs. L’union toujours l’union…

La question de l’éventuel changement de nom du syndicat a été éludée lors de cette Assemblée générale extraordinaire. Quatre agences de communication travaillent sur le sujet.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique