Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Nouvelle-Calédonie, un si précieux Caillou

Montagnes, lagon, îlots et tribus : l’archipel a tout pour réussir. Les statistiques indiquent pourtant un effondrement de fréquentation.

Le « coeur de Voh », rendu célèbre par une photo de Yann Arthus-Bertrand, est un reflet de la Nouvelle-Calédonie : un bijou enserré dans le plus grand lagon fermé du monde (classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 2008), une terre (le « Caillou » disent les Calédoniens) à la population chaleureuse, creuset de Kanak, d’Européens (les Caldoches), d’Asiatiques, de Mélanésiens et de Polynésiens, un temple de la biodiversité à la nature exubérante… Si bien gâté, l’archipel a tout pour réussir sur le plan touristique. Si l’on en croit les statistiques officielles, c’est pourtant l’inverse qui se produit. Après une mauvaise année, 2010 s’annonce pire encore : seuls 68 000 touristes ont été comptabilisés au cours des neuf premiers mois de l’année, soit 7 % de moins qu’en 2009. Et le marché des Français de métropole serait en train de s’effondrer : – 13 % l’an dernier, – 27 % entre janvier et septembre 2010… Paradoxe : les compagnies aériennes comme les tour-opérateurs indiquent de bons remplissages. « 2010 est une année excellente, assure même Hervé Papin, le directeur commercial d’Australie Tours. La hausse devrait tourner autour de 5 %. La destination marche particulièrement en voyages de noces, et possède une belle hôtellerie 3* refaite à neuf. » Ce hyatus laisse les acteurs du tourisme perplexes, certains mettant en cause le système de collecte des statistiques. Est-ce l’une des preuves du désintérêt des autorités locales pour le tourisme dénoncé en coulisses ? Philippe Germain, en charge de l’économie au sein du gouvernement calédonien, réfute tout désengagement politique : « Depuis 2005, nous tentons de rattraper notre retard. Notre objectif est d’atteindre 2 400 chambres en 2015 et 160 000 touristes en 2016. »

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique