Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’OMT veut engager le tourisme sur la biodiversité

Deux rapports fournissent des recommandations aux acteurs du secteur, mais rien ne garantit qu’elles soient suivies.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) a réaffirmé la nécessité pour le secteur d’intensifier ses activités pour préserver la diversité biologique. Réunie le 27 septembre à Guangzhou (Chine), à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme, l’organisation a présenté plusieurs recommandations dans deux rapports. Le premier, The Practical Guide for the Development of Biodiversity-Based Tourism Products, propose aux professionnels une méthodologie pour construire des produits respectueux de l’environnement et des communautés locales. Le second, Tourism and Biodiversity: Achieving Goals towards Sustainability, identifie les liens entre tourisme et biodiversité. Si le secteur participe à la perte du vivant – le taux d’extinction actuel des espèces est mille fois plus élevé que le taux naturel -, il pourrait également en pâtir, s’inquiète l’OMT. L’organisation a ainsi établi dix recommandations afin de mieux intégrer la protection de la biodiversité dans le développement du tourisme, particulièrement par l’application des processus décrits dans le guide sur le tourisme de la Convention on Biological Diversity’s (CBD). Si les annonces de l’OMT remplissent leurs objectifs en termes de communication auprès du grand public, il n’est pas évident que ces énièmes publications soient utilisées, notamment par les TO. Atout France et le CETO étaient au courant du projet. Mais ils n’auront qu’un rôle limité, notamment en faveur de la transmission de l’information. Comme de nombreux textes et chartes dont l’application en l’absence de tout contrôle, ne « repose que sur la bonne volonté des acteurs », explique Jürgen Bachmann du CETO, l’engagement de l’OMT pour préserver la biodiversité risque de rester lettre morte sur le terrain.