Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jet tours relance en grand son site BtoB

Le TO met le paquet pour le lancement de la V2 de son site BtoB. Avec un mot d'ordre : "restaurer la confiance".

Jet tours a raté son début d'année. Le TO a fait son mea culpa sur les dysfonctionnements qui ont émaillé l'hiver, en plein lancement de l'été. « Nous n'avions pas le choix », répète Hélion de Villeneuve, directeur commercial. « Il fallait aller vite pour offrir aux agences plus de stocks et un meilleur pricing. » Le chantier « colossal », mené tambour battant, a coûté à Jet tours la confiance des vendeurs. Le TO en a tiré les leçons pour le lancement de la V2 de son site BtoB. Rôdé depuis deux semaines auprès d'une quinzaine d'agences, il sera activé pour tout le réseau le 30 mars seulement, avec une vaste opération commerciale d'accompagnement. 80 conseillers « spécialement recrutés et formés » se rendront sur le terrain pendant 10 jours, afin « d'aider à la prise en main du site et du cahier des prix ». 2 000 agences (hors Thomas Cook et Leclerc) devraient ainsi être visitées (les agences enseignes étant formées par les 14 commerciaux du TO), avec remise d'un document « pédagogique », rappelant les points forts et spécificités de la production. Une hotline dédiée sera par ailleurs ouverte jusqu'au 30 avril (au 01 76 77 24 44), tandis que 10 E seront versés au vendeur pendant un mois, pour chaque produit réservé via le site, quelle que soit la date de départ. Un vrai gage de bonne volonté que Jet tours, sur tous les fronts pour « restaurer la confiance et redynamiser les ventes », manifeste également à l'égard de ses agences enseignes, dotées d'une nouvelle interlocutrice privilégiée, Carole Ange, nommée responsable du développement et de l'animation du réseau enseignes Jet tours.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique