Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean-Baptiste Lemoyne : « On ne mégotera pas »

Fraîchement renommé secrétaire d’Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne est aussitôt reparti sur le terrain. L’Echo touristique était du voyage.

Vendredi 31 juillet, 6 heures du matin. A bord du vol AF 7305, Jean-Baptiste Lemoyne, fraîchement « renommé » secrétaire d’Etat au Tourisme, attaché au Quai d’Orsay sous la conduite de Jean-Yves Le Drian, entame un premier déplacement officiel « sur le terrain ». Entouré de quelques membres de son cabinet, il a décidé de partir à la rencontre des professionnels du tourisme de France, quelque peu inquiets de la « vacance » de leur autorité de tutelle. La première « escale » choisie, c’est Toulon, où l’appareil d’Air France se pose une heure plus tard.

Pour Jean-Baptiste Lemoyne, il est indispensable de rassurer les professionnels du tourisme, largement affectés par la crise sanitaire qui aura quasiment durant trois mois stoppé toute activité. Il s’agit également de leur apporter tout le soutien, non seulement social mais également financier que l’Etat s’engage à leur fournir.

Bain de foule avec les vacanciers

A l’aéroport de Toulon-Hyères, le nombre de passagers a baissé durant la crise, mais les responsables de la plateforme restent confiants. Les travaux de développement sont toujours en cours. D’ailleurs, la seconde piste est pratiquement opérationnelle, même si, à court et moyen terme, la visibilité économique reste toujours délicate. Le secrétaire d’Etat a tenu à rencontrer les forces vives du tourisme de la région qui se sont rassemblés, à l’invitation de François de Canson, président du CRT région Sud et Maire de La Londe-Les-Maures et du Préfet du Var, Jean-Luc Videlaine. Ensuite, premier « bain de foule » pour Jean-Baptiste Lemoyne lequel, sous un soleil de plomb, tient à saluer les vacanciers, surpris qu’un ministre en exercice vienne leur porter la bonne parole… sans poignée de main, précaution sanitaire oblige !

Dans l’ensemble, les professionnels de la région semblent très optimistes pour la saison, et constatent une fréquentation en hausse de 20% en juillet par rapport à l’année dernière. Ils n’ont d’ailleurs pas ménagé leurs efforts. Quelque 90 millions d’euros ont été investis, notamment dans une campagne de promotion originale, pour soutenir le tourisme sur l’ensemble des départements. A noter aussi une innovation intéressante : la plateforme « Explorers » permet de disposer d’images de qualité pour tous les départements qui souhaitent organiser la promotion de leur destination « par l’image ».

Le PGE saison est lancé

Avant que Jean-Baptiste Lemoyne ne délivre à ses interlocuteurs les dispositifs mis en place par l’Etat pour soutenir le secteur, un coup de téléphone va interrompre la réunion : Emmanuel Macron en personne (mais par téléphone) intervient en direct depuis le Fort de Brégançon où il passe quelques jours, assurant que l’Etat « fait tout pour aider le secteur et considère que cette activité reste une priorité pour le maintien de l’économie française : le 1er secteur de relance, c’est le tourisme ». Sourires et applaudissements dans la salle, avant l’annonce du secrétaire d’Etat qui confirme non seulement le PGE « saison » qui permet aux professionnels d’emprunter jusqu’à hauteur de 80% de leur chiffre d’affaires de l’année précédente, mais également un nouveau prêt « tourisme ». Ce dernier permettra d’emprunter sans rembourser avant trois ans et sur une durée de 12 ans.

« Le Comité de filière tourisme va poursuivre son travail, fédérer encore davantage et tenter de réinvestir sur la clientèle nationale, a ensuite ajouté Jean-Baptiste Lemoyne. Il faut tenir encore quelques mois, les aides sont prolongées jusqu’à la fin de l’année. Et s’il faut aller plus loin, nous le ferons : on ne mégotera pas ».

Une question de cravate…

Il est temps de poursuivre la visite : un passage à la plage, visite au poste de secours tenu par deux CRS, rencontre avec les membres du Secours en mer, démonstrations des premiers gestes de secours parmi les enfants. L’un d’entre eux, un sourire aux lèvres, interpellera d’ailleurs le ministre en lui disant : « Mais pourquoi tu viens à la plage avec des chaussures, une veste et ta cravate ? ». Jean-Baptiste Lemoyne va partir d’un joyeux sourire… Il ôtera sa cravate pour le déjeuner en présence des édiles de la région.

La journée, malgré l’heure qui s’avance est loin d’être finie : passage sur le port de Bandol, arrêt dans un restaurant bar du port, rencontre avec le maire avant de poursuivre vers l’Office de tourisme de la ville dont la Directrice confiera que la ville « a fait des efforts énormes pour s’adapter à la situation ». Efforts qui s’avèrent payants puisque, dans leur ensemble, les professionnels de la restauration constatent que leurs chiffres d’affaires sont en constante hausse.

Dernière étape avec la visite du Camping Le Mas de Pierredon, joli camping niché sur les hauteurs de Bandol, où de nombreux professionnels de l’hôtellerie de plein-air pourront discuter longtemps avec leur ministre de tutelle. A noter d’ailleurs que durant toutes ces rencontres, tout le monde se montre particulièrement réjoui du « retour » de leur secrétaire d’Etat, même si certains auraient aimé la reconnaissance de leur secteur avec un Ministre à part entière.

Il est temps de songer au départ pour Jean-Baptiste Lemoyne, lequel, à la demande de certains vacanciers curieux, sacrifiera au traditionnel « selfie » réclamé par beaucoup.

Il est tard : le cortège officiel se glisse, à notre plus grande joie, dans la circulation dense à cette heure, mais l’avion d’Air France, tout ministre qu’il soit, n’attendra pas Jean-Baptiste Lemoyne. Il est 21 heures à Roissy sur lequel le vol vient d’atterrir. Le secrétaire d’Etat est fatigué, mais content et prépare déjà son prochain déplacement, vers des régions hélas, moins favorisées. Car, pour le gouvernement, les vacances ne seront pas au rendez-vous trop longtemps cette année.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique