Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Veepee Voyage : « Si nous pouvions retrouver le niveau de ventes 2019 en 2023, nous serions satisfaits »

Veepee Voyage est devenu un acteur incontournable des ventes privées de voyages. Quel est le bilan 2020 et les perspectives 2021 ? Nous Nous avons interviewé son DG, Nicolas Liogier.

L’Echo touristique : Veepee Voyage visait 350 millions d’euros en 2019. Pouvez-vous dresser le bilan 2019 et 2020 ?

Nicolas Liogier (directeur général de Veepee Voyage) : Veepee Voyage a dépassé cet objectif de 350 millions d’euros fixé pour 2019. Nous avons atteint près de 400 millions d’euros (contre 300M€ en 2018, NDLR). Nous étions en croissance sur le marché français, mais aussi sur nos sept autres marchés que sont l’Espagne, l’Italie, la Suisse, l’Allemagne, le Benelux. Tous les produits en ont bénéficié. Nous avons aussi « premiumisé » notre offre en 2019, travail que nous avons poursuivi l’an passé. Veepee Voyage est devenu un acteur majeur du voyage. Sur les deux premiers mois de 2020, nous avions enregistré une croissance à deux chiffres. En mars, comme toute l’industrie, l’activité a enregistré un grand coup de frein. Il a fallu réagir très vite.

Comment ?

Nicolas Liogier : En maintenant l’activité grâce à l’engagement sans faille des équipes qui sont passées tout de suite en télétravail pour soutenir nos marques partenaires. Pour préparer la suite, et s’adapter aux enjeux de la reprise et de demain, nous avons aussi continué à investir dans notre plateforme technologique. L’objectif est de garantir le meilleur service à nos partenaires et la meilleure expérience-utilisateur possible. 

> A lire : Covid-19 : l’e-commerce s’envole en 2020… mais plonge dans le voyage

Pour revenir à 2020, quel est votre bilan ? Pour la Fevad, les ventes en ligne de voyages ont reculé de 47% l’an passé. C’est l’ordre de grandeur pour Veepee Voyage aussi ?

Nicolas Liogier : L’impact de la crise a été significatif pour nous comme pour l’ensemble des acteurs. La crise est un cap difficile à passer pour tout le monde. Mais nous avons une vision à long terme avec nos partenaires, au niveau du groupe et de Veepee Voyage.

Quand pensez-vous retrouver le niveau de ventes de 2019 ?

Nicolas Liogier : Nous espérons le retrouver… le plus tôt possible. Si nous pouvions l’atteindre à l’horizon 2023, nous serions satisfaits. Le marché reste imprévisible compte tenu du contexte sanitaire. Nous restons donc modestes et prudents dans nos objectifs. Sur les prochaines années, Veepee Voyage est un axe de développement fort du groupe. Notre véritable ambition, c’est de devenir le leader de la vente événementielle de voyages en Europe. Nous offrons à nos partenaires une puissante plateforme de distribution digitale, et des datas utiles afin d’anticiper les phases de reprise. 

Notre véritable ambition, c’est de devenir le leader de la vente événementielle de voyages en Europe.

Quel est votre niveau de trafic ?

Nicolas Liogier : Le groupe Veepee dispose d’une base de 72 millions de membres en Europe. Notre base est unique. Veepee représente un canal de distribution innovant qui s’appuie sur un carrefour d’audience européen pour nos partenaires. Chaque jour, ce sont 4,5 millions de visiteurs uniques qui se connectent sur Veepee et ont accès à l’ensemble des ventes, dont celles du Voyage. 80% du trafic est mobile. Veepee Voyage est un axe de développement très important pour le groupe. Les membres sont d’ailleurs restés intéressés par les offres pendant les phases de crise. En décembre 2020, Veepee Voyage figure dans le top 10 des marques les plus consultées de voyage, hors cartographie, d’après le baromètre d’audience de Médiamétrie. 

La montagne, sans remontées mécaniques cette année, est traditionnellement un levier de ventes l’hiver pour vous. Quel est le pré-bilan de l’hiver ?

Nicolas Liogier : Nous avons choisi de soutenir les acteurs de la montagne en mettant en avant d’autres produits que le ski. Cet hiver, 50% des réservations concernent la montagne, contre 60% au cours de l’hiver 2019. Les autres réservations concernent la mer, la campagne, les city-trips, des destinations étrangères. Les partenaires, nos équipes et nos clients s’adaptent de plus en plus vite au contexte. Nous apprenons à vivre avec les restrictions liées au Covid. C’est ce qui me rend confiant dans la reprise.

Comment se présente la saison printemps-été ?

Nicolas Liogier : Nous observons un bon niveau d’early bookings. Au 15 février 2021, 70% des réservations concernent des séjours à compter du mois de mai, toutes destinations confondues. C’est un signal important, les membres de Veepee se projettent ! Sans surprise, la France est plébiscitée, le local aussi. Mais des destinations étrangères sont également demandées : Grèce, Espagne, Italie, Portugal, Dubaï, Maldives, Tanzanie. Dès que les conditions sanitaires le permettront, nous ne mettrons aucune destination de côté.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique