';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Infographie : 1 voyageur sur 2 réserve en ligne

Raffour Interactif vient de publier son baromètre annuel des vacances. Taux de départ et poids du online atteignent des niveaux records.

 

"Les vacances représentent un besoin vital", répète à l'envi le fondateur du cabinet Raffour Interactif, en présentant son 15e baromètre annuel. A telle enseigne que le taux de départ global des Français en 2016 atteint 63,1%, en hausse de 3 points versus 2015. Du jamais vu depuis… 2004.

Une "thérapie"

Si 2016 a été marquée au fer rouge par les attentats et une conjoncture compliquée, les projets de voyage ont constitué, par voie de conséquence, un vrai ballon d’oxygène. Cette "thérapie" épicurienne a surtout profité à la France métropolitaine, qui a gagné au passage 1,4 million de candidats aux escapades et aux vacances.

Dans le détail, le taux de départ des Français en courts séjours marchands atteint 34% en 2016 (-3 points versus 2015), une année avare en ponts. De plus, 41% des Français ont plié bagages en longs séjours marchands (+5 points), une tendance intéressante pour les professionnels du tourisme. Et "seulement" 25% ont opté pour des longs séjours non marchands – soit dans la famille, chez des amis, ou dans une résidence secondaire -, un taux en recul de 4 points pour des raisons qualifiées de financières.

Digital : un cap historique

Autre conclusion majeure : 77% des Français partis ont préparé leurs vacances sur le web en 2016. Et surtout, 50% des Français partis ont commandé tout ou partie en ligne (contre 49% en 2015), ce qui représente un cap historique. Un pourcentage légèrement supérieur aux estimations du cabinet d'études Phocuswright.

Les compagnons électroniques de poche jouent un rôle croissant dans notre parcours d’achat. 53% des vacanciers préparent ou réservent sur des terminaux mobiles (smartphones et tablettes), soit une hausse inédite de 14 points. "Le mobile est une façon différente de proposer des voyages, et pas seulement un moyen de comparer et de réserver, insiste Quentin Bacholle, DG d'Opodo France. Il faut en amont proposer du contenu inspirationnel, guider l’arrivée à l’aéroport, offrir un guide dématérialisé. C'est une nouvelle expérience". Chez Opodo, la part des ventes sur le mobile est passée de 14% en 2014, à 30% en 2016. "Nous constatons de moins en moins de défiance par rapport à des achats aux paniers élevés".

Consacré aux voyages loisirs, le baromètre 2017 de Raffour Interactif a été réalisé de janvier à février 2017 auprès de 1010 Français représentatifs de la population française de 15 ans et plus.

%%HORSTEXTE:1%%

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire